film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Belle de nuit - Grisélidis Réal, autoportraits
Belle de nuit - Grisélidis Réal, Self Portraits
© One Move Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Marie-Ève de Grave

IMAGE

Sébastien Koeppel, Jorge Piquer Rodriguez

SON

Ludovic Van Pachterbeke

MONTAGE

Simon Arazi

MUSIQUE ORIGINALE

Pierre Aviat

PRODUCTION / DIFFUSION

On Move Productions, CBA - Centre Bruxellois de l'Audiovisuel, RTBF

PARTICIPATION

VOO (TV-NET-TEL)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CBA - Centre Bruxellois de l'Audiovisuel

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Entre la Suisse où éclôt et s'achève un parcours de vie insolite, une maison de prostitution et la prison à Munich, la lutte militante à Paris ou la vie à Alexandrie, s'esquisse le portrait de Grisélidis Réal, figure incontournable de l'histoire genevoise récente. S'affirmant au cours des années 1970 comme l'une des meneuses de la "Révolution des prostituées" à Paris pour défendre la perspective de la prostitution comme choix, elle renchérit sur ce positionnement dans ses écrits : "La prostitution est un acte révolutionnaire "(GR). Une science et un humanisme surtout, pour une femme passionnée et libre, profondément féministe de façon aussi personnelle qu'individuelle. Bâti sur de très riches archives, un récit au souffle romanesque, porté par un montage remarquable et par la fureur de vivre d'une héroïne contemporaine : "Que celui qui n'a pas véritablement aimé jette ce livre à la poubelle. Il y sera plus au chaud et au tendre dans les ordures que dans ses mains "(GR).
Reste son épitaphe, manifeste du triomphe de la volonté : "Grisélidis Réal, Ecrivain – Peintre – Prostituée".
(Emilie Bujès)

The portrait of Grisélidis Réal, a key figure in Geneva’s recent history, is sketched out between Switzerland where an unusual life path bloomed and ended, a brothel and prison in Munich, the militant fight in Paris or life in Alexandria. Asserting herself in the 1970s as one of the leaders of the “Prostitutes’ Revolution” in Paris in order to defend the perspective of prostitution as a choice, she expanded on this position in her writing: “Prostitution is a revolutionary act.” (GR). A humanist science above all, for a passionate and free woman, profoundly feminist in an equally personal and individual manner. Built on very rich archives, an account with a breath of fiction, transported by remarkable editing and by a contemporary heroine’s lust for life: “He who has never really loved should throw this book in the dustbin. The rubbish will be a warmer and softer place than his hands.” (GR). There remains her epitaph, a manifesto for the triumph of will: "Grisélidis Réal, Writer – Painter – Prostitute".
(Emilie Bujès)

Distinctions