film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Keep Frozen
© Skarkali Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Hulda Ros Gudnadóttir

IMAGE

Dennis Helm

SON

Huldar Freyr Arnarson

MONTAGE

Kristján Lodmfjörd

PRODUCTION / DIFFUSION

Skarkali Productions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Deckert Distribution GmbH

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans la nuit et le froid de l’hiver islandais, des ouvriers s’organisent autour d’un chalutier de retour de pêche en haute mer dont les cales sont pleines de poissons congelés. Il y a 20000 boîtes de 25 kg à décharger en 48h. Dans le frigo, il fait -35 °C et sur le quai, la neige crisse sous les grosses chaussures de sécurité. Les gars qui font ce travail sont des durs. La moindre erreur, le moindre faux geste et c’est l’accident qui peut leur coûter la vie. Dans Keep Frozen, ils deviennent des virtuoses. Les transpalettes se croisent dans une danse, les boîtes semblent incroyablement légères et virevoltent parmi les flocons. Les éclairages crus des lampadaires découpent la scène d’un véritable ballet où le décor, entre les hangars des docks et le chalutier, recouvert d’une douce couche de neige, tranche avec la dureté du travail. C’est le son qui nous renvoie au réel de leur statut. En off, leurs récits, désincarnés car jamais liés à un homme en particulier, évoquent leur vie au-delà de cette scène. En même temps, c’est ce traitement qui transforme ce groupe d’hommes en une véritable équipe qui fait corps, et qui donne la force de l’accomplissement.
(Madeline Robert)

In the night and cold of the Icelandic winter, workers are organised around a trawler returning from deep-sea fishing whose holds are full of frozen fish. There are 20,000 crates of 25kg to unload in 48 hours. The temperature in the fridge is -35°C and, on the quays, the snow crunches under big safety boots. The guys doing this work are tough. The slightest error, the slightest wrong move, could be an accident that costs them their lives. In Keep Frozen, they become virtuosos. The forklift trucks intersect as if in a dance, the crates seem incredibly light and float among the snowflakes. Here, the crude lamp lighting carves out the stage of a real ballet in which the setting, between the hangars of the docks and the fishing trawler, covered with a soft layer of snow, contrasts sharply with the harshness of the work. It is the sound that reminds us of their true status. In voiceover, their stories, disembodied as never linked to a particular man, evoke their lives beyond this scene. At the same time, it is this treatment that transforms this group of men into a real team, which is united, and which gives the strength of achievement.
(Madeline Robert)

Distinctions