film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Thru You Princess
Presenting Princess Shaw
© Liran Atzmor
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ido Haar

IMAGE

Ido Haar

SON

Rotem Dror

MONTAGE

Ido Haar

PRODUCTION / DIFFUSION

Liran Atzmor

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

First Hand Films GmbH

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Israël | 2015 | 80 minutes
  • Un film de Ido Haar

Une jeune femme, qui pendant la journée travaille comme aide-soignante dans une maison de repos, se transforme la nuit en Princess Shaw, et poste sur YouTube ses chansons à capella. Elle vit dans un quartier défavorisé de la Nouvelle-Orléans et sa vie a toujours été dure. C’est cela dont elle parle et qu’elle chante face à la caméra qu’elle utilise comme un journal intime. À l’autre bout du monde, dans un kibboutz près de Tel Aviv, Kutiman, un musicien devenu célèbre pour avoir créé des morceaux uniques mixant chansons et notes glanées sur le web, l’écoute et, sans qu’elle le sache, décide de l’aider... La fable de Cendrillon se rejoue à l’ère d’Internet. Ido Haar qui, il y a quelques années, nous avait remis, avec 9 Star Hotel, un récit émouvant sur la cohabitation inévitable et tourmentée entre Israéliens et Palestiniens, poursuit sa démarche d’un cinéma humaniste, se servant de la caméra comme d’un pont entre les êtres. Voici donc comment un personnage inoubliable, un artiste génial et un cinéaste qui les fait se rencontrer donnent vie à un film touchant qui nous fait encore croire aux miracles.
(Luciano Barisone)

A young woman who works during the day as a care assistant in a nursing home, transforms into Princess Shaw at night, and posts her a cappella songs on YouTube. She lives in a deprived area of New Orleans and has always had a hard life. This is what she talks and sings about in front of the camera that she uses like a diary. On the other side of the world, in a kibbutz near Tel Aviv, Kutiman, a musician famous for having created unique pieces mixing songs and notes gathered on the web, listens to her and, without her knowing, decides to help her… A tale of Cinderella replayed in the Internet age. Ido Haar who, a few years ago gave us a moving story about the inevitable and tormented cohabitation between Israelis and Palestinians, with 9 Star Hotel, continues his humanist film approach, using the camera like a bridge between beings. This is therefore how anunforgettable character, a great artist, and the filmmaker who brings them together, give life to a touching film that lets us still believe in miracles.
(Luciano Barisone)

Distinctions