film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Fête du cotonnier des Muong
© CNRS / VICAS
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Guy Devart

PRODUCTION / DIFFUSION

CNRS, VICAS (Vietnam Institut for Art and Culture Studies)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CNRS Images, ADAV

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Les Muong sont le deuxième groupe ethnique le plus important de la province Thanh Hoa du nord du Vietnam. Au village Lo, la famille du chamane et ses anciens malades organisent cette année, au mois de mars de l'année lunaire, la grande fête du cotonnier, la "danse autour des fleurs". Ce sont les femmes qui, autour de l'Au May (herboriste, guérisseuse et chamane) dirigent cette cérémonie, les hommes n'y ayant que des rôles secondaires. Il est rare aujourd'hui de pouvoir assister à cette fête autrement que dans sa représentation folklorique. La première partie de la cérémonie se déroule dans la pièce principale. Avant le coucher du soleil, l'Au May prie les fantômes, puis aidée de ses auxiliaires, elle invite le roi du ciel à venir participer. Les chants et les danses au son du tambour et des gongs durent toute la nuit. La deuxième partie commence avant le lever du jour et dure de six à huit heures. Les villageois prennent un repas sur le lieu du culte et près du grand cotonnier, arbre décoré de fleurs en bois de carole. Une procession a lieu en l'honneur du cotonnier, des prières et des chants accueillent le roi du ciel. La dernière partie est un divertissement. Un spectacle symbolique, qui comme un jeu de rôle, retrace les moments de la vie quotidienne (travaux des champs, pêche, chasse, fabrication d'outils, tissage...) à la grande joie des villageois. La fête se termine par des divinations. Chacun cueille une fleur de l'arbre du cotonnier et se présente devant l'Au May, qui habitée par l'esprit du fantôme, lui prédit les événements à venir.