film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Libraire
© Les Films de l'Aqueduc
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Catherine Bernstein, Assen Vladimirov

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de l'Aqueduc, Mouvement, Histoire TV, France Télévisions, Mosaïk TV

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films de l'Aqueduc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans les archives de la "Darzhana sigursnost" (les anciens services secrets bulgares) figure un dossier au titre mystérieux : "Le Libraire". C’était le pseudonyme qu’utilisaient les services secrets communistes pour désigner l’écrivain Romain Gary.
En février 1946, Gary est envoyé en Bulgarie en tant que secrétaire de la Légation française et s’installe à Sofia avec sa première épouse, l’écrivain anglais Lesley Blanch. Ce n’était alors que les prémisses de la guerre froide. Romain Gary arrive en Bulgarie l’année même où le pays, après avoir été l’allié de l’Allemagne jusqu’en 1944, devient sous la force occupante une "démocratie populaire".
Les services secrets bulgares espionnèrent les faits et gestes de l’écrivain pendant les deux ans que dura sa mission à Sofia. Des agents le suivirent dans ses moindres déplacements, lors de réceptions diplomatiques, de séjours à la campagne, dessinèrent des plans de son appartement et espionnèrent même ses relations sexuelles. Femmes de ménages, chauffeurs, portiers, serveurs, voisins, amis furent recrutés pour suivre les faits et gestes de l’écrivain. Durant ses deux années passées à Sofia, Romain Gary assistera impuissant à la descente du Rideau de fer. À travers l’histoire de Romain Gary à Sofia, ses amitiés, ses amours et ses désillusions, nous tentons de raconter l’histoire d’une époque, celle où le monde se scinde en deux blocs.

Distinctions
  • 2016 : Scam - Paris (France) - Étoile de la Scam