film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Gens du manège
© Anekdota Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans une ambiance estivale, sur le front de mer de Fouras, le carrousel de la famille Pierdon, tourne au gré du bonheur des enfants.
Voyageurs-forains, la dynastie Pierdon perpétue avec brio depuis le XIXe siècle la tradition des manèges. Dans le sillage de leurs ascendants manouches, Dédé et Odile, les grands parents, ont su transmettre des valeurs fortes, essentielles aux combats contre les discriminations dont demeurent victimes les leurs. Ils ont deux filles, Sheyenne qui va bientôt se marier, et Sandra qui depuis deux ans, avec son mari Jonathan, affrontent la justice pour connaître la vérité sur la disparition et le décès non élucidés de leur petite fille.
Habitués aux regards suspicieux, auxquels ils ne font plus attention, ils retracent la problématique des voyageurs à travers leur histoire familiale. Assujettie depuis 1912 à un fichage systématique, catégorisée gens du voyage avec une législation d’exception depuis 1969, cette population française n’est pas dans le droit commun au même titre que n’importe quel autre citoyen. Manouches, gitans, roms, gens du voyage… ? Une complexité qui débute dans le choix des mots…
Suite à une condamnation par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, une nouvelle loi devrait être votée pour mettre fin à ce statut particulier… mais est-ce pour autant que l’étiquette de "voleurs de poules" disparaitra ? Cette reconnaissance de la République suffira-t-elle à effacer l’indifférence et les préjugés ? Après avoir survécu aux traumatismes de l’histoire, devront-ils continuer "de faire avec …" cette société au regard antagonique, qui exhorte "la différence", mais dans laquelle l’intégration doit passer par une assimilation au mode de vie des populations majoritaires… une société qui cherche à culturaliser et à transformer en problème social une inégalité républicaine ?
Alors qui sont réellement aujourd’hui ces "voyageurs", au-delà des clichés mais aussi de tout angélisme ? Artisans de la joie ou éternels indésirables ?

Distinctions