film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Full Moon Rising
© Michel Lorand
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Michel Lorand

IMAGE

Michel Lorand

SON

Michel Lorand

MONTAGE

Michel Lorand

PRODUCTION / DIFFUSION

Michel Lorand

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Argos Centre for Art and Media Brussels

ISAN : non renseigné - en savoir plus

Full Moon Rising est un film presque dichromatique. La couleur verte est superposée avec des images filmées avec une caméra de vision nocturne. La caméra reste fixe pendant tout le film tandis que la lune se déplace en temps réel sur l'écran à partir du coin inférieur gauche vers le coin supérieur droit. Ce voyage ascendant détermine la longueur du film. Paracelse, un médecin du XVIe siècle, a déclaré que la pleine lune pourrait causer la folie. Même à ce jour les légendes existent encore sur l'influence sinistre de la lune, poussant les hommes à la criminalité, à la violence ou les transformant en loups-garous. Comme dans un rêve éveillé, les images de guerre et de catastrophe se mêlent à celles de la pleine lune. Le résultat du film est un peu comme une hallucination, mais dans lequel toutes les images (images trouvées) sont très réelles.

Full Moon Rising is an almost dichromatic film. The colour green is superimposed with footage filmed with a night vision camera. The camera remains fixed during the entire film, while the moon travels in real time across the screen, from the bottom left corner to the top right one. This ascending journey determines the length of the film. Paracelsus, a 16th-century physician, stated that the full moon could cause madness. Even to date legends exist about the sinister influence of the moon, driving men to crime, violence, or turning them into werewolves. As in a waking dream, images of war and disaster mingle with those of the full moon. The result is a film not unlike a hallucination, but in which all images (found footage) are very real.