film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Si loin du Vietnam
So far away from Vietnam
© Mbokki Mbaar productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Laurence Gavron

IMAGE

Pierre Lecomte

SON

Dominique Vieillard

MONTAGE

Camille Cotte

PRODUCTION / DIFFUSION

Mbokki Mbaar Productions, TV5

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Mbokki Mbaar Productions, Mbokki Mbaar Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1954, la défaite de Dien Bien Phu sonne la fin d'un siècle de présence française en Indochine. Beaucoup parmi les soldats africains (dont certains, originaires des 4 communes du Sénégal, avaient la nationalité française) avaient pris des épouses vietnamiennes. Ils rentrent donc au pays avec femme, enfants, et parfois belle-mère. De ces histoires issues de la grande Histoire, de l'histoire coloniale de la France, est née une communauté relativement large, qui en est à sa 4ème génération. Ce film se veut à la fois un hommage à ces femmes vietnamiennes qui ont tout quitté, si loin de leur pays, de leur culture, de leur passé. Elles se sont adaptées, ont travaillé dur pour élever leurs enfants, parfois confrontées à des problèmes comme la polypolygamie. Ce film, outre l'Histoire de la France coloniale, parle des origines, de l'émigration, du métissage et de l'appartenance.

The fall of Dien Bien Phu in 1954 signalled the end of a century of France’s presence in Indochina. Many of the African soldiers had taken Vietnamese wives. They went home with wife and children, . From these stories, which are part of the colonial history of France, a broad community developed, which is now in its 4th generation. A congenial community that is well integrated in the country. This film is intended as a tribute to the Vietnamese women who left everything behind to start a new life in a country very far from their homeland, their way of life and their memories. They made concessions, worked hard to raise their children, sometimes confronted with serious issues such as polygamy. By sketching the portrait of this community in Senegal, this film speaks of origins, identity,emigration, mixed marriages and belonging.

Distinctions