film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Gérard Desquand, graveur héraldiste
© Dream Way Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Gérard Desquand, graveur héraldiste, pratique son art dans un atelier près de la Bastille à Paris. Meilleur ouvrier de France, Maître d'art, Président des Grands Ateliers, il collectionne les titres que lui confère l'autorité acquise en son domaine. Son expertise lui vient d'une longue tradition familiale et de sa formation à l'École Supérieure Estienne des Arts et Industries Graphiques, où il enseigne à son tour pour transmettre sa passion.
Il se voit comme un passeur d'images. L'homme ayant de tout temps cherché à laisser l'empreinte de son passage, Gérard Desquand considère le graveur comme celui qui pérennise ces traces et ce, à travers les symboles que fournit l'héraldique. Lorsqu'il orne une chevalière, c'est l'histoire d'une famille qu'il résume en quelques signes qui constituent l'écu. Grâce à ses innombrables poinçons exposés dans des boîtes - fleur de lys, étoile, tête ou patte de lion, etc. - il frappe le métal pour raconter les liens affectifs qui unissent ceux qui porteront la même bague. Ce geste perpétue une technique ancienne mais s'inscrit dans une nécessité toujours renouvelée ; le graveur le compare aux expressions de rue actuelles, les tags par exemple, qui disent toujours l'appartenance à un groupe. Il n'est donc pas paradoxal pour Gérard Desquand de penser que la jeunesse est de plus en plus désireuse de revenir aux métiers du patrimoine, ce que montre l'engouement de son apprenti et de ses élèves.
(Laurence Wavrin)