film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Kashima Paradise
© Yann Le Masson
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Bénie Deswarte, Yann Le Masson

IMAGE

Yann Le Masson

PRODUCTION / DIFFUSION

Yann Le Masson, Les Films Grain De Sable

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Cinémathèque de Toulouse, BnF - Bibliothèque Nationale de France, La Maison du doc, Éditions Montparnasse, Dissidenz Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Entre Kashima et Tokyo, se construit vers 1970 l’aéroport de Narita : les paysans refusent de vendre leurs terres et affrontent les gardes mobiles envoyés pour les expulser. Portrait sociologique d’une nation, au début des années 1970. À travers deux lieux symboliques de la modernisation du Japon, Kashima, vaste complexe sidérurgique et pétrolifère, et Narita, où devait être construit un immense aéroport et où s'est cristallisée l'opposition d'extrême gauche, "Kashima Paradise" démontre comment les traditions ancestrales de la société japonaise ont été utilisées par le capital pour servir de moteur aux mutations sociales et politiques. Ce film dénonce les violents affrontements entre les forces de l'ordre et les paysans qui refusent de vendre leurs terres au profit de l'expansion économique du pays. Cependant, les officiels japonais, par la violence ou par la ruse, surmontent ces difficultés. Tout semble prouver que, comme à Kashima, c'est le "paradis" pour les trusts. Filmé en noir et blanc avec une maîtrise qui a fait de ce film la référence du cinéma militant des années 70.

This documentary shot in Japan is the story of a village disrupted by the construction of a large industrial complex. The film exposes the violent struggles between the forces of order and the peasants who refuse to give up their land and their jobs for the sake of the geographic and economic expansion of Japan. Japonese officials through the use of trickery or violence, try to overcome all abstacles which prevent them from creating their paradise. A paradise for the trust.

À propos du film
Distinctions