film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Roland Daraspe, orfèvre
© Dream Way Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Viviane Blassel rend visite à Roland Daraspe, orfèvre, dans son atelier près de Bordeaux. Reconnu maître d’art et de nombreuses fois distingué, l'artisan travaille l’argent massif pour créer des objets utilitaires, d’art de la table essentiellement. De retour de Londres où il a exposé cinq pièces, il parle de sa passion pour le métal et de la difficulté de transmettre son art, bien qu'il accueille un apprenti pendant trois ans.
Revêtu de son tablier en cuir, Roland Daraspe martèle à froid une feuille d’argent sur son enclume ; un travail fastidieux qui peut prendre des heures. Une fois la forme atteinte, le contenant est rempli de cire pour que sa surface puisse être martelée encore plus finement sans créer de déformation. L’assemblage des éléments, pour une théière par exemple qu'il est en train de réaliser, se fait par brasure à 850°C au chalumeau. "Dans ce métier, il y a une implication du corps importante. Roland m'apprend l'amour de la matière, comment se détacher des techniques traditionnelles", explique Wilfrid Jolly l'apprenti. Roland Daraspe répond parfois à des commandes, tel cet ostensoir pour un couvent dont l'or provient de pièces Napoléon fondues, que les sœurs lui ont fait parvenir dans un petit torchon ; ou ce lustre pour un architecte, en forme de racines fluides s’échappant du plafond. Des lignes simples, harmonieuses, guidées par l’instinct, le "style Daraspe" en quelque sorte. 
(Caroline Terrée, Images de la culture).