film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Luthiers, de la main à la main
© Palaviré Productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Mirecourt, bourgade des Vosges, "patrie" de la lutherie depuis des temps immémoriaux. Baptiste Buob s'attache à montrer le renouveau qu'y connaît ce métier grâce au musée et à l'Ecole nationale qui lui sont dédiés. La transmission du savoir-faire est au cœur des paroles et des gestes des professeurs d'aujourd'hui, mais aussi des luthiers d'autrefois, présents dans des séquences d'archives. Sans jamais oublier l'objectif : la musique. L'école de lutherie compte aujourd'hui de nombreux élèves que des enseignants passionnés conseillent dans leur apprentissage en leur montrant les postures, les gestes forgés par des décennies de pratique pour trouver la bonne courbure, la bonne couleur. Taille, rabotage, ponçage, vernissage, mais aussi regard et sensation font le violon juste. Fondée en 1970, l'école contribue à relancer des vocations en offrant une formation plus accessible et plus courte. Autrefois, l'apprenti entrait à douze ans chez un maître fabricant et restait à son service pendant huit ans, sans rémunération. Il apprenait en obéissant et en copiant. Aujourd'hui, si la valeur de l'expérience reste fondamentale, elle s'accompagne d'un désir de compréhension et de justification des méthodes, de la part d'élèves que l'époque met au contact d'autres pratiques. Confrontation et échanges, auxquels participent enseignants, luthiers de Mirecourt et d'ailleurs et musiciens, nourrissent cette ouverture d'esprit.
(Laurence Wavrin)