film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Henry Miller, romancier des voluptés
© Interscience Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Géro Von Boehm

PRODUCTION / DIFFUSION

Interscience Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

First Hand Films GmbH, Interscience Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Né à New York en 1891, Henry Miller décide en 1930 de s'installer à Paris pour s’adonner librement à sa passion, l’écriture. L’auteur à scandale entame une relation sulfureuse avec Anaïs Nin, sa muse, amie et maîtresse... Un portrait passionnant de l’enfant maudit de la littérature américaine du XXe siècle.
Né à la fin du XIXe siècle à New York de parents originaires d'Allemagne, Henry Miller montre rapidement qu'il a l'étoffe d’un rebelle. Choisissant de quitter l’Amérique pour la France, où il peut librement s’adonner à sa passion, l’écriture, l’auteur à scandale mène une vie de bohème dans le Paris des années 1930. C’est à cette période qu’il rencontre sa muse, amie et maîtresse, Anaïs Nin, avec laquelle il entame une relation sulfureuse. Homme à femmes dont l’œuvre a longtemps été censurée aux États-Unis pour obscénité, l’artiste marginal est l’une des cibles favorites de l’Amérique puritaine. Au travers d'images d’archives et d'extraits d’entretiens, Gero von Boehm retrace l’histoire sans fard de cette personnalité controversée qui compte aujourd’hui parmi les plus grands noms de la littérature moderne.

Henry Miller, the most infamous representative of modern American literature, is being rediscovered. The fascination he exerts is not only due to his work, which violates all sexual taboos, but also to his eventful life and his still absolutely contemporary view of the world. Henry Miller had five wives and considered himself bound to both the continent of Europe and to the US. On December 26, 2016, he would have been 125 years old. This portrait is a close-up of the life of the extraordinary Henry Miller, who, rebellious and narcissistic, entered the realm of the appetites, yet also maintained a vision of a freer society for all humans.