film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Werner Nekes - Das Leben zwischen den Bildern
© Tag Traum Filmproduktion
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ulrike Pfeiffer

IMAGE

Bernd Meiners

SON

Andreas Hellmanzik

MONTAGE

Kawe Vakil

MUSIQUE ORIGINALE

André Feldhaus

PRODUCTION / DIFFUSION

Tag Traum Filmproduktion, Kinescope Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tag Traum Filmproduktion

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Du moment où il a cofondé la "Hamburg Film Coop" en 1967, jusqu'à sa mort en janvier 2017, Werner Nekes a été considéré comme l'un des cinéastes expérimentaux les plus éminents. Son œuvre vaste est étroitement liée à environ 40 000 appareils optiques, objets, images, anamorphoses, livres et documents de six siècles : comme un archéologue, il a déterré et a rassemblé ces objets pour explorer l'histoire du film comme une histoire de média, pour la rendre tangible et continuer à la développer dans ses films. Dans des conversations avec ses amis et collègues, parmi lesquels Bernd Upnmoor, Helmut Herbst, Alexander Kluge, Klaus Wyborny, Daniel Kothenschulte et Helge Schneider, Ulrike Pfeiffer nous emmène pour un voyage dans la vaste étendue du cabinet de curiosité de Nekes et de ses travaux cinématographiques.
Dans le même temps, ce documentaire donne un aperçu de l'histoire du film expérimental en Allemagne.
Les pensées de Nekes sur la peinture, l'image mouvante et l'influence de la perception visuelle sur la façon dont les humains comprennent le monde trouvent leur expression immédiate dans une scène d'un film cubiste en 16 mm sur la danse, dont on nous montre des extraits. Nekes parle du film et assimile la portée de la caméra pour le design aux choix d'action qui s'ouvrent à un enfant alors qu'il explore le monde.

From the moment he co-founded the Hamburg Film Coop in 1967, until his death in January 2017, Werner Nekes was considered one of the most eminent experimental filmmakers. His extensive œuvre is closely linked to almost 40,000 optical apparatuses, objects, images, anamorphoses, books and documents from six centuries: like an archaeologist, he dug up and collected these items in order to explore film history as a history of media, make it tangible and continue to develop it in his films. In conversations with his friends and colleagues, among them Bernd Upnmoor, Helmut Herbst, Alexander Kluge, Klaus Wyborny, Daniel Kothenschulte and Helge Schneider, Ulrike Pfeiffer takes us on a journey into the broad expanse of Nekes' cabinet of wonder and his cinematic works. At the same time, this documentary provides an insight into the history of experimental film in Germany.
Nekes’ thoughts on painting, the moving image and the influence of visual perception on the way humans understand the world finds immediate expression in a cubistic dance film shot on 16mm, from which we’re shown extracts. Nekes talks about the film and likens the camera’s scope for design to the choices of action open to a child as it explores the world.

Distinctions