film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Langue rouge
© YC Aligator Film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Violaine de Villers

IMAGE

Violaine de Villers, Jean-Pierre Fargeas, Johan Legraie

SON

Cosmas Antoniadis, Benoît Bruwier, Matthieu Roche

MONTAGE

Lou Galopa

MUSIQUE ORIGINALE

Graham K. Riach

PRODUCTION / DIFFUSION

YC Aligator Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

YC Aligator Film

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans son atelier, le peintre Walter Swennen nous présente à un va-et-vient savant et ludique entre ses associations de pensée et ses matériaux de création, entre une manière d’être et une manière de peindre. De Bruxelles à New York, avec la complicité de la réalisatrice Violaine de Villers, Swennen dialogue avec ses tableaux. Dans son œuvre indépendant et radicale, il tire la langue au langage. Et nous voilà pris par le gai savoir du peintre philosophe, dans lequel Buster Keaton tombe sur Titien, Krazy Cat monte à Dada, Mickey met des oreilles à Mallarmé et Boris Vian improvise avec Thelonious Monk. Swennen maîtrise l’art de ne pas se prendre au sérieux mais ne sait parler de peinture que sérieusement, ce que ce film nous révèle avec autant d’espièglerie que de pertinence.

Belgian artist Walter Swennen invites us into his workshop for a thoughtful but playful dialogue between the movements of his mind and the matter of his works, between a way of being and a way of painting. Moving from Brussels to New York, accompanied by director Violaine de Villers and a team of curators, Swennen speaks to his paintings, and they speak back. We are drawn into this painter-philosopher’s wacky world, in which Buster Keaton bumps into Titian, Krazy Cat rides a Dadaesque hobbyhorse, Mickey Mouse puts ears on Mallarmé, and Boris Vian jams with Thelonious Monk. Swennen is a master at not taking himself too seriously, which this film reveals with impish clarity.

Distinctions