film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Substància
La Substance
The Substance
© Lastor Media
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lluís Galter

IMAGE

Jordi Figueras

SON

Diego Casares Silva, David Lipka

MONTAGE

Oriol Cid, Lluís Galter

PRODUCTION / DIFFUSION

Lastor Media, Paco Poch Cinema, Alina Film, Mallerich Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Lastor Media

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Espagne, Suisse | 2016 | 86 minutes | HD
  • Un film de Lluís Galter

À Xiamen, dans l’est de la Chine, une copie de Cadaquès, le village de Dali, a été construite. Implantée dans une baie brumeuse, la réplique du village originel est agrémentée de tours, avec vue, pour accueillir les nombreuses personnes qui souhaitent profiter des attraits du gigantesque complexe immobilier. Tingting, jeune entrepreneuse, est l’une d’elles. En recherche de calme, d’authenticité et de simplicité, elle a acquis un appartement dans la tour 6. Harassée par son travail, elle y trouve refuge, l’espace d’un week-end, dans un des appartements de démonstration. Mais tout y est vide, froid, artificiel, ennuyeux… Le montage en allers-retours entre les archives, les images charmantes de la Costa Brava et celles de la Chine d’aujourd’hui, la nuit, les bars, les intérieurs modernes, internationaux, sans âmes nous perdent peu à peu. Tout se mélange : original ou copie ? Rêve d’un futur ou instant présent ? Fiction ou réalité ? À l’image, la terre, les ruelles, les plantations sont les mêmes, mais l’envoûtement produit par Cadaquès est-il réellement reproductible ?
(Madeline Robert)

In Xiamen, in eastern China, a copy of Cadaqués, Salvador Dalì’s village, has been constructed. Built in a foggy bay, the replica of the original village is embellished with towers, all with a view, in order to welcome the many people wishing to enjoy the attractions of the gigantic building complex. Tingting, a young business woman is one of them. In search of calm, authenticity, and simplicity, she has bought an apartment in tower number 6. Harassed by her work, she finds refuge there, over a weekend, in one of the show apartments. But everything is empty, cold, artificial, boring… We lose ourselves, little by little, in the editing that moves back and forth between archive footage, charming images of the Costa Brava and those of China today, the night, the bars, the modern interiors, international, soulless... It all blends together: original or copy? Dream of the future or present moment? Fiction or reality? On screen, the earth, the little streets, the plantations are the same but can the spell cast by Cadaqués really be reproduced?
(Madeline Robert)