film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
The Tempest Society
© Bouchra Khalili / Galerie Polaris
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Bouchra Khalili

PRODUCTION / DIFFUSION

Bouchra Khalili, Galerie Polaris

PARTICIPATION

Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Bouchra Khalili

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

The Tempest Society n'est ni un documentaire ni une fiction mais une hypothèse : trois athéniens de milieux différents forment une troupe à Athènes afin d'examiner le statut actuel de la Grèce, de l'Europe et de la Méditerranée. Pour se faire, ils se réunissent sur une scène de théâtre et l'utilisent comme un espace d'expression citoyenne. Ils se nomment "The Tempest Society" pour rendre hommage à Al Assifa ("La Tempête" en arabe) une troupe de théâtre parisienne des années 70 composée d'immigrés nord-africains et d'étudiants français. Grâce à un "journal théâtral", Al Assifa faisait écho à la lutte quotidienne contre l'inégalité et le racisme en France. 40 ans plus tard, l'héritage oublié d'Al Assifa trouve un espace de réincarnation en Grèce. Sur une scène de théâtre, les membres de Tempest Society et leurs invités appellent ensemble à l'égalité, l'appartenance civique et la solidarité.

The Tempest Society (2017) stands as the culmination of this syncretic process in which Khalili constantly maneuvers among the singular voice of the political subject and the shared chorus of the polis. Set in Athens, the work takes its historical cue from al-Assifa-translated as “the Tempest”- a theater group and social project formed by a North African migrant worker and two French students in 1970s Paris. Although featuring a group cast for the first time, the film continues to hone the director’s focus upon the transversal solidarity of what Pier Paolo Pasolini called the “civic poet.” That is, the profound and rebellious possibility of speaking through the singular subject to collective truths in order to transmit a mobilizing and defiant social voice.
(Vivian Ziherl)