film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Almost Nothing - CERN, Experimental City
© Bo Film / Tita Productions / Associate Directors
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Anna de Manincor, Collectif ZimmerFrei

IMAGE

Roberto Beani

SON

Massimo Carozzi

MONTAGE

Davide Pepe

PRODUCTION / DIFFUSION

BO Film, Tita Productions, Associate Directors

PARTICIPATION

CNC. Aide au développement, Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tita Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Il était une fois une citadelle, installée à la frontière franco-suisse, appelée CERN. Selon Alvaro de Rujula, une des éminences de la confrérie scientifique qui fait "tourner la boutique", si l'on ose dire, les physiciens seraient plus "modestes" que les architectes, construisant leurs cathédrales sous terre.
Un autre prétend, sans rire, un peu plus loin, que "c'est probablement à la cafétéria que les découvertes les plus décisives y ont été faites". On l'aura compris, Anna de Manincor et le collectif ZimmerFrei (La Beauté c'est ta tête, VdR 2014) vont à rebours des films habituellement consacrés à cette institution. Ils laissent le "Boson de Higgs" ou les "ondes gravitationnelles" en arrière-plan au profit des humains qui s'activent dans ce labyrinthe de couloirs, de fils et de pièces métalliques de haute précision, à la recherche de "presque rien". Sous-titré CERN, Experimental City, Almost Nothing regarde avec acuité, et parfois humour, la vie de cette communauté assez spéciale, véritable expérience humaine et sociale dont les acteurs semblent inventer chaque jour les règles de fonctionnement."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

"Once upon a time, there was a citadel, established on the Franco-Swiss border, called CERN. According to Alvaro de Rujula, one of the eminences of the scientific fellowship that “runs the shop”, dare we say it, physicists are more “modest” than architects, building their cathedrals underground. A little later on, another one claims, without laughing, that “the most momentous discoveries were probably made in the cafeteria.” We get it, Anna de Manincor and the ZimmerFrei collective (La Beauté c'est ta tête, VdR 2014) run counter to the films habitually devoted to this institution. They leave the “Higgs boson” or “gravitational waves” in the background to spotlight the humans who are working away in this maze of corridors, cables and high-precision metal parts, seeking “almost nothing.” Subtitled CERN, Experimental City, Almost Nothing takes a sharp, and sometimes humorous, look at the life of this rather particular community, a real human and social experiment whose participants seem to invent the operating rules every day."
(Emmanuel Chicon)

Distinctions