film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pamparios
© DREIFILM GmbH
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Florian Seufert

IMAGE

Moritz Tessendorf

SON

Viki Alexander

MONTAGE

Florian Seufert

MUSIQUE ORIGINALE

Samuel Penderbayne

PRODUCTION / DIFFUSION

DREIFILM GmbH, Pronoia, HFF (Hochschule für Fernsehen und Film) Munchen

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

DREIFILM GmbH

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Pamparios est un film qui cherche sciemment à réinventer les stratégies de narration cinématographique, ou du moins qui propose une manière totalement différente de filmer une histoire, pour en restituer notamment sa complexité émotionnelle et ses difficultés. En inventant un alter ego fictionnel, Florian Seufert se met dans la position de l'observé et de l'observateur. D'une manière très personnelle, il réinterprète les enseignements spirituels de Carlos Castaneda et les réflexions mystiques d'Alejandro Jodorowski. Ainsi, cette expérience filmique hors du corps devient une allégorie du cinéma lui-même et un voyage sensoriel vers une nouvelle façon de se découvrir soi-même. Tandis que des chamans entrent en contact avec des mondes invisibles peuplés de fantômes et de leurs ancêtres et que les cycles de la vie et de la mort s'harmonisent, Florian, qui vit avec les Huicholes, se départit de son ancien lui comme d'une mue inutile. Pamparios est un film qui ressemble à un trip sous LSD, à un rêve dans un rêve, sur la réalisation (et la quête) de soi. Les débuts ambitieux d'un réalisateur extrêmement prometteur. (Giona A. Nazzaro - Visions du Réel )

Pamparios is a film that consciously tries to re-invent the strategies of how to film a story – or rather – film it in a completely different fashion, to try to primarily convey its emotional complexities and hardships. By inventing a fiction alter ego of himself, director Florian Seufert puts himself in the position to be at the same time the observed object and the observer. In his very personal ways, Florian Seufert appears to re-imagine the spiritual teachings of Carlos Castaneda and the otherworldly musings of Alejandro Jodorowski. Thus, this filmic out of body experience becomes an allegory for cinema itself and a sensorial voyage towards a new way of self-discovery. While Shamans connect with the hidden realms of ghosts and their ancestors and the circle of life and death becomes whole once again, living with the Huicholes Florian sheds his former self like an old and useless skin. Pamparios is a film about (the search for) self-realization. A film like an LSD trip. Like a dream within a dream hidden inside a secret dream. A challenging debut from an extremely promising director.
(Giona A. Nazzaro)

Distinctions