film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Krähen schiessen
Shooting Crows
© chfilm
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Christine Hürzeler

IMAGE

Tom Gibbons, Tobias Dengler, Christine Hürzeler

SON

Jonathan Schorr, John Gürtler

MONTAGE

Jan Anderegg, Christine Hürzeler

MUSIQUE ORIGINALE

John Gürtler

PRODUCTION / DIFFUSION

chfilm

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

chfilm

ISAN : ISAN 0000-0004-A419-0000-D-0000-0000-Z
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Un parc immergé dans la brume, dont le silence est brisé par les croassements d'une nuée inquiétante de corbeaux. Une femme disparaît. Un homme sans abri dort sur le sol, entre les arbres. Des corbeaux sont abattus, un moyen de contenir leur nombre. Mais étrangement, après chaque tir, davantage de corbeaux se rassemblent et croassent, menaçants, dans le parc englouti dans un brouillard déconcertant, tel un dôme aqueux. En observant ce qu'il se passe dans ce lieu au cours d'une journée ordinaire, le réalisateur singularise des événements normaux, rendus extraordinaires par l'œil de la caméra. Ainsi, le parc devient une représentation mentale de la perception humaine. Un endroit où se produisent tous ces événements invisibles auxquels on ne fait habituellement pas attention. Une science-fiction du quotidien où différentes facettes des émotions humaines se transforment en territoires sensoriels inexplorés. Shooting Crows est un film sur les frontières toujours mouvantes de la perception, qui interroge les vestiges d'un monde où les souvenirs de l'humanité subsistent encore.
(Giona A. Nazzaro - Visions du Réel)

A park drenched in fog whose silence is pierced by the cawing of an ominous flock of crows. A woman disappears. A homeless man sleeps on the ground between the trees. A crow is shot. A means to keep their number in check. But weirdly enough after each shot more crows gather and caw threateningly over the park engulfed by the disturbing fog like a watery dome. And as they caw, they circle closer and closer in the sky. By observing what happens on an ordinary day in a park, the director manages to single out normal events that become extraordinary while being filmed. Thus, the park becomes like a mental image of the human perception. A place where all the invisible events gather that usually we do not pay attention to. An everyday science fiction film where the different dimensions of human emotions transform themselves in new and unexplored sensorial realms. Shooting Crows is a film about the ever-shifting boundaries of perception. An attempt to investigate the remnants of a world where the memories of humanity still lingers on.
(Giona A. Nazzaro)

Thématique
Distinctions