film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Grand et Petit
Children of the Universe
© Intermezzo Films
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Camille Budin

IMAGE

Camille Cottagnoud

SON

Gilles Abravanel, Daniel Almada

MONTAGE

Annette Brütsch

MUSIQUE ORIGINALE

Costanza Francavilla

PRODUCTION / DIFFUSION

Intermezzo Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Intermezzo Films, Tënk

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Les minois affichent une certaine perplexité. Car ce n'est pas une expérience scolaire ordinaire que l'astrophysicienne Stéphanie Juneau leur propose, qui leur demande à brûle pourpoint comment ces chères petites têtes blondes s'imaginent "le début de tout". Mais les capacités d'observation et d'imagination, propres à l'enfance, ne constituent-t-elle pas des ressorts puissants de la connaissance scientifique ? Grand et Petit suit les élèves d'une école élémentaire partis découvrir de manière ludique l'immensité de l'univers à travers des jeux de rôles, des chorégraphies poétiques, des balades dans une nature montagnarde immaculée, où les arbres peuvent devenir une représentation des étoiles et la forêt, celle d'une galaxie. La caméra complice de Camille Budin saisit leurs tentatives pour s'approprier tant bien que mal des connaissances nouvelles et prendre conscience de la "petitesse" des hommes devant l'infini cosmique qui les contient. Et leurs interrogations nous renvoient, mine de rien, à nos propres angoisses métaphysiques d'adultes quant à notre place dans le "grand tout"."
(Emmanuel Chicon - Visions du Réel)

"The sweet little faces show a certain perplexity. For this is no ordinary school experiment that the astrophysicist Stéphanie Juneau is offering them, asking out of the blue how these little blond heads imagine “the beginnings of everything.” But do the capacities for observation and imagination, specific to childhood, not constitute powerful forces for scientific knowledge? Grand et Petit follows the pupils of a primary school who have set off to discover the immensity of the universe in a fun way through role playing, poetic choreographies, walks in pristine mountainous nature, where the trees can become a representation of the stars and the forest, or of a galaxy. The knowing camera of Camille Budin captures their attempts to somehow acquire new knowledge and become aware of the “smallness” of men compared to the cosmic infinity that contains them. And their questions send us back, casually, to our own adult metaphysical anxieties about our place in “Life, the Universe and Everything”."
(Emmanuel Chicon)

À propos du film
Distinctions