film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Marcela
© Negativ
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Helena Třeštíková

IMAGE

Jan Malír, Miroslav Souček, Vlastimil Hamerník

SON

Zbynek Mikulik, Petr Provaznik, Jan Valouch

MONTAGE

Alois Fisarek, Lenka Polesna, Zdenek Patocka

PRODUCTION / DIFFUSION

Negativ, Ceská Televize / Czech Television

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Negativ, Aerofilms

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Tout commence en 1980, lorsque Helena Třeštíková décide de filmer les premières années de la vie conjugale de six jeunes couples pragois. 20 ans après la sortie de ce premier cycle documentaire et dix ans après la chute du communisme, elle retrouve ces mêmes couples. Dès lors, elle se concentre sur le sort de Marcela et de son mari Jiří. Marcela et Jiří divorcent peu après la naissance de leur fille, Ivana. En 2000, Marcela vit seule avec cette dernière et son deuxième enfant, Tomas, qui souffre de troubles du comportement. La famille doit quitter Prague, vit très modestement et doit affronter de nombreux obstacles successifs souvent dramatiques, parfois macabres.
Touchés par le destin de Marcela, des milliers de téléspectateurs ont manifesté leur solidarité en collectant spontanément une importante somme d’argent qui devrait lui permettre de redéménager à Prague. À l’heure de la télé-réalité, il s’agit là d’une expérience cinématographique exceptionnelle et profondément humaine. Le film reste toujours du côté du sensible et ne vire jamais vers le sensationnel. La démarche de Helena Třeštíková consiste à ouvrir une fenêtre sur la vie quotidienne des gens les plus ordinaires en Bohême au tournant de deux époque historiques, la fin de la période grise de la normalisation et les vissicitudes post-communistes. Cela démontre que spontanéité et simplicité peuvent autant fasciner que la fiction et l’artifice.

The life of Marcela, an ordinary Czech woman is explored throughout several decades of her life. The documentary observes several important societal issues. We are engaged to struggle and fight back with Marcela as her tragic life unfolds before our eyes especially dealing with her daughter’s unexpected death which almost drives her too suicide. However, the responsibility she feels for her retarded son gives her the will to survive. The making of Marcela was initially part of a six-part series on Czech television about the fate of six married couples but the events that happened throughout Marcela’s life arose a wave of solidarity from the Czech public who sent her money and personal support. This was the reason why Helena Třeštíková decided to focus solely on a documentary about Marcela. The distressing destiny of Marcela’s life and the act of human support from the Czech public was therefore, worthy to be expressed in this film. She is currently looking forward for a better future.

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions