film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Morakot
Emerald
© Kick the Machine Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Apichatpong Weerasethakul

IMAGE

Apichatpong Weerasethakul

MONTAGE

Apichatpong Weerasethakul

PRODUCTION / DIFFUSION

Kick the Machine Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Kick the Machine Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans The Pilgrim Kamanita, un roman bouddhiste écrit en 1906 par l'écrivain danois Karl Gjellerup, les protagonistes renaissent en étoiles et mettent des siècles à réciter leurs histoires l'une à l'autre, jusqu'à ce qu'elles disparaissent.
Morakot est un hôtel abandonné situé au cœur de Bangkok qui a ouvert ses portes dans les années 1980, une époque qui a vu s'accélérer en Thaïlande l'industrialisation économique et où les Cambodgiens ont envahi les camps de réfugiés thaïlandais après l'invasion des forces vietnamiennes. C'était un temps d'accueil. Plus tard, en 1997, lorsque la crise financière de l'Asie de l'Est a frappé, ces rêveries se sont effondrées.
Comme Kamanita, le Morakot est une étoile chargée de (ou alimentée par) des souvenirs. Apichatpong a collaboré avec ses trois acteurs réguliers, qui ont raconté leurs rêves, la vie de leur ville natale, les mauvais moments et récité des poèmes d'amour, pour redonner vie à l'hôtel avec de nouveaux souvenirs.

In The Pilgrim Kamanita, a Buddhist novel written in 1906 by the Danish writer Karl Gjellerup, the protagonists are reborn as two stars and take centuries to recite their stories to each other, until they no longer exist.
Morakot is a derelict and defunct hotel in the heart of Bangkok that opened its doors in the 1980's: a time when Thailand shifted gears into accelerated economic industrialisation and a time when Cambodians poured into Thai refugee camps after the invasion of Vietnamese forces. It was a hosting time. Later, when the East Asian financial crisis struck in 1997, these reveries collapsed.
Like Kamanita, the unchanged Morakot is a star burdened with (or fueled by) memories. Apichatpong collaborated with his three regular actors, who recounted their dreams, hometown life, bad moments, and love poems, to re-supply the hotel with new memories.

Existe en installation.