film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Cuba : souvenirs des années 50
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Paul Capitte

PRODUCTION / DIFFUSION

Canal+ Belgique SA, Omnitem communication, Planète, TV 10 Angers, Planète

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Omnitem communication, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Autant que je sache, je n'ai qu'une seule vie à vivre, et bon Dieu, je veux la vivre où ça m'intéresse [...], et le décor américain ne m'inspire pas [...]. En tout cas j'ai un merveilleux endroit où travailler : Cuba" écrivait Ernest Hemingway. Les années cinquante, du temps des "dias felices", les jours heureux, où les maffieux américains régnaient sur le pays, où les stars hollywoodiennes venaient y cacher leurs frasques, où l'énumération des bars et des boîtes à la mode donnait le tournis, où les célébrités y venaient en villégiature, où les plantations de cigares prospéraient, où le jeu n'était plus un vice et où tout le monde dansait sur des rythmes endiablés dans les effluves de rhum et de cigares. À l'aube des années cinquante, il eût été impossible de prévoir l'ampleur de l'orage qui menaçait Cuba.

The fifties in Cuba, at the time of the "dias felices", the happy days, the American mobsters were the kings of the country, Hemingway lived there, the Hollywood stars came to hide their secrets, the number of bars and clubs rose amazingly, celebrities came to spend vacation, the business of cigars flourished, gambling was not a vice, everybody was dancing on frenzied music, while rum and cigars were flowing. At the beginning of the fifties, the huge storm that threatened Cuba was unpredictable.