film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ramdam sur terre et mer
© Interscoop
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Frédéric Laffont

PRODUCTION / DIFFUSION

Interscoop, France 3, France 3

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, The Party Film Sales, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le village de Mériadec est perdu dans les champs du Morbihan, balayé par les vents du large et la lueur incertaine d'un phare trop lointain. Mériadec : 800 âmes dont plus de 150 inscrites à son école de musique bretonne ! Les gaillards d'ici sont des terriens, plus cueilleurs de cèpes que ramasseurs de berniques. Un soir de fête, ils ont voulu aller voir ce qui se passait de l'autre côté de la mer. Là-bas, la mythique Irlande. Alors ils y sont allés. À la rame, eux qui, jamais de leur vie, n'avaient "croché" un aviron. Sur mer, sur terre, au boulot, en famille et en musique, ces gens des campagnes n'en finissent pas de ramer, dans tous les sens du terme. Leur yole porte le nom de leur association d'écumeurs de bars : "Ramdam". Il y a ici comme une urgence de vivre, vivre bien, heureux, comme en dissidence face à la morosité ambiante. Traverser la mer à la rame ? Éditer de beaux disques ? Publier des ouvrages de référence sur le pays ? Oui, tout cela, et dans la rigolade s'il vous plaît.

The village of Mériadec is lost among the fields of Morbihan, swept by the sea breezes and the uncertain glow of a far-off lighthouse. Mériadec : 800 people of whom over 150 are enrolled in the Breton music school ! The hearty lads here are landlubbers, more gatherers of mushrooms than pickers of limpets. One festive evening they wanted to go and see what there was on the other side of the sea. Over there, mythical Ireland. So they went. Rowing, these people who had never in their lives touched an oar. On sea, on land, at work, in their family and in music, these country people are never done rowing and working hard. Their yawl bears the name of their association of pub-crawlers : "Ramdam". Here there is a sort of urgent need to live, to live well and happy, as if in dissidence with the surrounding morosity. Cross the sea in a rowing boat ? Publish beautiful records ? Publish reference books about the region ? Yes to all of that, and with much hilarity, please.