film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Slatko od Ništa
L'Éloge du rien
In Praise of Nothing
© La Bête / Dribbling Pictures / Anti Absurd
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Boris Mitić

IMAGE

Collectif

MONTAGE

Boris Mitić

MUSIQUE ORIGINALE

Pascal Comelade, The Tiger Lillies

PRODUCTION / DIFFUSION

La Bête, Dribbling Pictures, Anti Absurd, ARTE France, SVT - Sveriges Television AB, YLE

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Angoa-Agicoa, IDFA Bertha Fund, Centre d'Art Contemporain de Genève

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Dribbling Pictures

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Serbie, France, Croatie | 2017 | 78 minutes
  • Un film de Boris Mitić

"Un voyage dans le monde telle une chevauchée fantastique à travers mers, montagnes, vallées, rues, forêts, déserts et bien plus encore : nous accompagnons le "Rien", guide exceptionnel, pour découvrir des moments anodins qui deviennent uniques. L'univers proposé par Boris Mitić, enfant terrible et inclassable du cinéma serbe, est fait de réflexions philosophiques qui mêlent des images capturées par les caméras de soixante-deux complices à un texte empreint d'un ton satirique et porté par l'incomparable voix d’Iggy Pop. Il en résulte une œuvre qui propose aux spectateurs qui entreprennent ce périple cinématographique et philosophique d’en faire une lecture libre et cocasse. Libre à chacun de s'approprier les tableaux et les portraits qui défilent et de leur donner leurs significations. Dans ce voyage, le champ des possibles est roi : le Rien observe, questionne et nous renvoie directement la balle pour voir si nous sommes prêt à l'attraper..."
(Jasmin Basic - Visions du Réel 2018)

"A voyage across the world like a fantastic cavalcade through seas, mountains, valleys, streets, forests, deserts and so much more: we accompany “Nothing”, an exceptional guide, to discover banal moments that become unique. The universe offered up by Boris Mitić, the unfathomable enfant terrible of Serbian film, is made of philosophical reflections that blend images caught by the cameras of 62 accomplices with a text imbued with a satirical tone and narrated by the incomparable voice of Iggy Pop. The resulting work invites the spectators undertaking this cinematographical and philosophical journey to make their own free and funny reading of it. Everyone is at liberty to appropriate the paintings and portraits that scroll past and give them their meanings. In this voyage, possibilities rule: Nothing observes and questions and passes the ball straight back to us to see if we’re ready to catch it..."
(Jasmin Basic - Visions du Réel)

Distinctions