film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Disparition de Goya
The Disappearance of Goya
© Road 2 Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Toni Geitani

IMAGE

Marina Tebechrani

SON

Toni Geitani

MONTAGE

Toni Geitani

PRODUCTION / DIFFUSION

Ashkal Alwan, Road 2 Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Ashkal Alwan

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"De Goya, dessinant les Désastres de la guerre dont il avait été témoin, on connait le fameux "Je l’ai vu". Témoigner donc. Il s’agit ici d’explorer sous les auspices du peintre un épisode sanglant de la guerre civile qui a ravagé le Liban de 1975 à 1990, la guerre dite du Mont Liban, autour de 1983. Violence de la guerre civile, mais considérée après. Comment dire un massacre ? Qui reste pour dire ? Comment figurer l’événement ? Qui peut le faire ? Ce sera ici l’ambitieux programme dans lequel Toni Geitani embarque sa génération, née après les événements. Dans l’après, tout sera ici question de point de vue, de mise en scène et de mise en place et de mise à nu.
De l’événement sans image, Toni Geitani passera par la peinture, la photographie, jusqu’au cinéma, celui du Passion de Godard, peinture encore. Avec pour horizon le programme de Goya et son fameux Tres de mayo, où cette fois-ci il dénonce par les puissances de la synthèse et de l’imagination la répression napoléonienne en Espagne. Un tableau au service d’une image juste, mais inventée, chez l’un comme chez l’autre. Et ce faisant, Geitani écoute les récits, arpente et interroge le paysage, confronte les corps et les images, telle cette scène troublante où le fantastique embrasse l’horreur. Et à écouter l’aujourd’hui habité de voix d’hier, pour s’employer à battre les masques, comme cette figure d’un Joumblatt vieilli qui hante le film. Programme de celui qui n’a pas connu la guerre mais en subit les secrets, les refoulements et les fractures."
(NF - FIDMarseille)

Our time refuses the charm of appearance and disappearance and this film falls in between. Present visuals and sound vibrations of the past are lured into their own haunted fascination by the appearance of Goya's painting as a moving test that drags a crew born in the 90's to explore the dimensions of the Mount Lebanese war through someone denied to be identified as anything rather than an old photographer who created a propaganda that questions the disappearance of illusion from war.

Distinctions