film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Instant Dreams
© Piter van Huystee Film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Willem Baptist

IMAGE

Gregor Meerman

SON

David Spaans, Ranko Pauković

MONTAGE

Albert jr. Markus

MUSIQUE ORIGINALE

Marc Lizier

PRODUCTION / DIFFUSION

Pieter van Huystee Film & TV (PVH Films), NTR

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Public Film

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Instant Dreams nous plonge dans l’univers aux couleurs saturées du Polaroid. À la recherche du mystère de la petite photo carrée, on croise des personnages excentriques, fascinés et amoureux : une artiste qui stocke les dernières boites de papier instantané dans les frigos de sa caravane, un chimiste qui démêle la formule perdue de la précieuse émulsion photo, un inventeur qui travaille dans un laboratoire de développement de la version 2.0 de Polaroid…
Enrichies de nombreuses et très belles archives qui permettent notamment de retourner aux origines de l’invention par le Dr. Edwin H. Land, en 1947, les scènes tournées aujourd’hui créent un véritable voyage visuel et temporel. Par un montage très rythmé qui nous emporte d’un bout du monde à l’autre, au milieu du désert californien ou dans les rues de Tokyo, la question de l’instantanéité de l’image est matérialisée : le Polaroid dès ses balbutiements marque les prémices du changement de notre rapport à l’image. Et ce film use de tous les ressorts pop et vintage propre au Polaroid pour le plaisir de nos yeux ! (Madeline Robert)

Instant Dreams immerses us in Polaroid’s world of saturated colours. In search of the mystery of the little square photo, we cross paths with eccentric characters, who are fascinated and in love: an artist who stores the last boxes of instant paper in the fridges of her caravan, a chemist who is unravelling the lost formula of the precious photo emulsion, an inventor who is working on Polaroid’s 2.0 Version in a development laboratory…
Enhanced by many, very fine, archives that notably enable us to go back to the beginnings of Dr. Edwin H. Land’s invention, in 1947, the scenes shot today create a real visual and temporal voyage. Via very cadenced editing, taking us from one end of the world to the other, in the middle of the Californian desert or in the streets of Tokyo, the question of the instantaneousness of image is established: Polaroid, from its early stages, marked the presages of the change in our relationship with image. And this film uses all the pop and vintage resources specific to Polaroid to create a real sight to behold! (Madeline Robert)

À propos du film
Distinctions