film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Veļa
Le Linge
The Linen
© VGIK / RDFS
1/1

Chaque jour, un homme livre du linge propre à un hôpital pour enfants. Il est ensuite traité, sélectionné, transporté. Le monde entier semble tourner autour de ce linge. On observe toutes les étapes à un rythme constant, grâce au travail inventif de la caméra et depuis de multiples points de vue. Quelques plans d’enfants aux fenêtres rappellent l’endroit où nous nous trouvons. Très vite, en suivant le linge, on développe un sentiment de profonde empathie. "Je voulais faire un film sur la vie. J’avais donc besoin de montrer la mort, mais je ne voulais pas montrer les gens mourir. Nous sommes allés dans un hôpital pour enfants et nous nous sommes dit : nous n’allons pas entrer dans cet hôpital pour montrer le visage de la souffrance. Il doit être possible de tout ressentir, même de l’extérieur." (Laila Pakalnina)

Every day a man delivers clean linen to a children’s hospital. It is then processed, selected, transported. The whole world seems to turn around the laundry. We observe all the phases at a constant pace, through the inventive camera work and from multiple points of view. A few shots of children at the windows remind us of the nature of the place we are. Soon, following the laundry, we develop a feeling of deep empathy. “I wanted to make a film about life. So I needed to show death, but I didn’t want to show people dying. We went to a children’s hospital and said to ourselves – we are not going to enter this hospital to show the face of suffering. It must be possible to feel everything even staying outside.” (Laila Pakalnina)