film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Mostieties
Wake Up
© VFS Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Laila Pakalniņa

IMAGE

Uldis Cekulis

SON

Andrijs Krenbergs

MONTAGE

Raimonds Spakovskis

PRODUCTION / DIFFUSION

VFS Films (Vides Filmu Studija)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

VFS Films (Vides Filmu Studija)

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Nous nous réveillons d’un plan noir et écoutons des enfants parler doucement. La caméra les suit, à leur hauteur, tandis qu’ils jouent sur la plage, parlent d’ours et de lapins, courent partout. Le monde statique et silencieux des adultes contraste avec leur vitalité et leur désir intrépide de chanter. "Parmi tous mes films personnels, celui-ci est sans doute le plus personnel. En phase de pré-production, j’ai dû arrêter le film Tusya que je n’ai pas pu réaliser (ce film devait être la suite de Kurpe), et je me suis sentie complètement détruite. Je n’arrivais même pas à penser au cinéma. J’avais l’impression que cette période allait durer 100 ans (en réalité elle n’a duré qu’un an, voire un peu plus). Mostieties m’a permis de retourner vers le cinéma. Wake Up ("réveille-toi") en est le titre. Ce film est très probablement ce qu’il est parce qu’à cette étape de ma vie, j’avais besoin de me dire ces mots. Et, en effet, je me suis réveillée." (Laila Pakalnina)

We wake up from a dark frame, listening to children speaking softly. The camera follows them, at their height, while they play on the beach, discuss bears and rabbits, run around. The static, silent adult world is counterpointed by their vitality and their fearless desire to sing. "Possibly among all my personal films this is my most personal. I was stopped in preproduction of my unrealized feature film Tusya (it was the film that was supposed to follow Kurpe) and I felt myself totally destroyed. I couldn’t even force myself to think about films. I had a feeling this period lasted for 100 years (in reality it was only year or a bit more). Through Mostieties I returned to films. Wake Up is the title of the film. Most probably it is as it is because these were the words I needed to tell myself at that stage of my life. And yes, I really woke up." (Laila Pakalnina)

Thématique