film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
33 zveri Ziemassvetku vecitim
33 animaux du Père Noël
33 Animals of Santa Claus
© Hargla Company
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Laila Pakalniņa

IMAGE

Uldis Jancis

SON

Andrijs Krenbergs

MONTAGE

Kaspar Kallas

PRODUCTION / DIFFUSION

Hargla Company

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Hargla Company, National Film Centre of Latvian

ISAN : non renseigné - en savoir plus

Liva est le Père Noël, une femme âgée vivant dans un bâtiment gris hérité de la période soviétique, entourée de ses animaux. Livia a 7 chiens, 6 chats, 2 lapins, 1 corbeau, 1 pigeon, 1 chinchilla, 1 cobaye, 10 dègues et des poissons.

"Certains disent que Livia est différente, peut-être même bizarre. Mais je pense qu’elle est juste mieux et plus généreuse que les autres. Et mieux que moi, sans aucun doute. Lorsque je réfléchis pourquoi cette personne est beaucoup plus généreuse et bienveillante que d’autres, je me rends compte que l’équilibre des choses dans ce monde y est pour quelque chose : s’il y a plus de dureté de cœur quelque part, Livia compense par son surplus de bonté. C’est le sentiment qui m’a habité lorsque j’ai fait ce film. S’il y a des films sans cœur (et il y en a), nous nous devons d’en faire d’autres qui attestent de la bonté de ce monde. Et pourtant, j’ai remarqué que, tout en ressentant de la gratification moralement et artistiquement en réalisant ce film, je ne voulais pas en parler à ma famille et à mes amis. Je ne voulais pas employer de mots pour raconter l’histoire. Je veux laisser le film parler pour lui-même."
(Laila Pakalnina)

Santa Claus is Livia, an elderly woman living in a grey building remindful of the soviet era, surrounded by her animals. Livia owns 7 dogs, 6 cats, 2 rabbits, 1 crow, 1 pigeon, 1 chinchilla, 1 guinea pig, 10 degus and some fish.

"Some may call Livia different, maybe even strange. I think she is simply better and more generous than others. And better than me, for sure. When I think about why this generous and considerate person is so much more so than others, I realize, that it has something to do with the balance of things in this world - when there is more cold-heartedness somewhere, there is more goodness in Livia. This is the feeling I took with me when creating this film. If there are heartless movies (and there are:), then we also need ones that attest to kindness. And yet I noticed that, although experiencing moral and artistic gratification during the filming process, I didn't want to tell family and friends about it. I didn't want to use words to tell the story. I want to let the film do the talking for itself." (Laila Pakalnina)

À propos du film
Distinctions