film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Bus Labi
It'll Be Fine
© Zentropa / Acuba Film / Era Film / Illume / Hargla Company
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Laila Pakalniņa

IMAGE

Alisher Hamidhodzajev, Arko Okk

SON

Andrijs Krenbergs

MONTAGE

Kaspar Kallas

PRODUCTION / DIFFUSION

Hargla Company, Zentropa, Acuba Film Production, Era Film, Illume, LRT Lithuanian Radio and Television

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Hargla Company

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Lettonie, Estonie, Lituanie, Finlande, Danemark | 2004 | 5 minutes
  • Un film de Laila Pakalniņa

Le film fait partie du projet collectif "Visions of Europe" commandé par l’Union européenne et piloté par 25 réalisateurs des Etats membres. Dans l’œuvre de Pakalnina, différentes personnes se tiennent immobiles devant la caméra tandis que nous écoutons les bruits de la rue. Le plan ne dure qu’un instant et crée ce que l’on pourrait définir comme une "image fixe en mouvement". Des enfants, un jeune couple, une famille, un groupe d’amis ou de collègues. La dernière femme qui passe devant l’objectif montre un album photo et un CD. "J’ai toujours pensé qu’il n’était pas excessif de dire "ça ira" en observant le visage des gens. On m’a proposé de faire un film juste avant l’élargissement de l’Union européenne en 2004. Pour être précise, j’ai été invitée à faire un court métrage sur ce que je voulais. Et j’ai décidé que ce serait ce film. Et le message que j’essaie de faire passer à travers ce film est celui-ci : ne vous inquiétez pas, ça ira ; nous sommes tous des êtres humains ordinaires, nous nous ressemblons tous ! Et, pour vous dire la vérité, ça va très bien comme ça. Et ça ira encore mieux !" (Laila Pakalnina)

The film is part of the collective project "Visions of Europe", commissioned by the European Union and carried out by 25 directors from the member states. In Pakalnina’s work various people stand still in front of the camera while we listen to street noises. The shot lasts just a moment, and creates what can possibly be defined as “moving still picture”. Children, a young couple, a family, a group of friends or colleagues. The last portrayed woman features a photo album and a CD. “I have always thought that it can never be too much to say “It’ll Be Fine” and look into people’s faces. I was approached with an offer to make this film right before the enlargement of the European Union in 2004. To be precise, I was invited to make a short film whichever I wanted. And I decided that it will be this film. And what I am trying to communicate with this film is – don’t worry, it’ll be fine; we are ordinary human beings, very similar to you! And, to tell the truth, it is fine. But it’ll be even better!” (Laila Pakalnina)