film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Time Is Out of Joint
© Victor Arroyo
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Victor Arroyo

IMAGE

Oswaldo Toledano

SON

Christian Olsen

MONTAGE

Victor Arroyo

PRODUCTION / DIFFUSION

Victor Arroyo

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Victor Arroyo

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Canada (Québec), Mexique | 2018 | 25 minutes | HD
  • Un film de Victor Arroyo

La forêt de Michoacán, au Mexique, est devenue le royaume du narcocapitalisme. Le trafic clandestin, les crimes des cartels et la violence étatique se côtoient dans ce lieu hautement stratégique, où se déroule principalement la guerre de la drogue. Victor Arroyo allie essai vidéo et observation méticuleuse du paysage pour témoigner des bouleversements destructeurs subis par ce territoire dont l’apparence ne laisse rien paraître. Dans cette ruralité qui fut un jour paisible émerge une réalité complexe où se croisent la guérilla, la police et les cartels. Les silhouettes des victimes d’enlèvement et de l’injustice viennent peu à peu hanter les images. À travers une mise en scène travaillée, le cinéaste finit par nous confronter crûment à l’horreur des exactions commises. (ACO)

Narco-capitalism has significantly modified the rural and urban environments of contemporary Mexico. More than 40,000 acres of Indigenous forest in Michoacán, mx., have been appropriated by narco industries, turning it into a a composite site of hidden dynamics, cartel-drug crimes and state-sponsored violence, leaving no apparent material residue, however, still affecting the production of landscape. Landscapes of extermination have the ability to conceal realities of inequality and violence, normalizing a politically complex reality.
Blending performance with observational approaches and ethnography, this documentary provides a glimpse into Indigenous rural Mexico at the intersection between ecocide, narco­labour and enforced disappearance.

Distinctions