film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
En el tumulto de la calle
Dans le tumulte de la rue
© Étienne Lacelle
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Étienne Lacelle

IMAGE

Étienne Lacelle, Peter Hostak, Monse Muro

SON

Julien Racine

MONTAGE

Étienne Lacelle

MUSIQUE ORIGINALE

Julien Racine

PRODUCTION / DIFFUSION

Étienne Lacelle

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Étienne Lacelle

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

La mort et la vie dansent ensemble dans ce court métrage poétique tourné dans les rues de Mexico. Nous sommes à l’automne 2017, trente-deux ans après le séisme de 1985. Alors que les immeubles fissurés témoignent de la violence d’un nouveau tremblement de terre, la fête des morts se prépare. Les fleurs, la musique et les masques viennent contrer l’accablement et la peur. Sur ses images granulées où le réel devient fantomatique et où les fantômes reviennent à la vie, Étienne Lacelle embrasse d’un regard vif les instants fugaces dans les rues, les marchés ou sur les places qui incarnent la rencontre fortuite des deux facettes de l’existence. Dans la joie ambiante, les disparus ne sont pas oubliés, bien au contraire, et leur célébration devient une force devant la fragilité du destin. (ACO)

Death and life dance together in this poetic short filmed in the streets of Mexico City. It is the fall of 2017, 32 years after the 1985 earthquake. While cracked buildings testify to the violence of a new quake, preparations for the Day of the Dead are in full swing. Flowers, music and masks come out to combat despair and fear. In grainy images in which reality becomes ghostly and ghosts come to life, Étienne Lacelle’s keen eye captures fleeting moments in the streets, markets and squares, embodying the chance encounter of the two sides of existence. Amidst a joyful atmosphere, the dead are not forgotten. To the contrary, the celebration is a stand against the fragility of fate. (ACO)

Distinctions