film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Labour/Leisure
© Jessica Johnson / Ryan Ermacora
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jessica Johnson, Ryan Ermacora

IMAGE

Jeremy Cox

SON

Dave Pullmer

MONTAGE

Ryan Ermacora, Jessica Johnson

PRODUCTION / DIFFUSION

Jessica Johnson, Ryan Ermacora

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Ryan Ermacora, Tënk

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Lieu de repos, lieu de loisir, la vallée de l’Okanagan, au sud-ouest du Canada, accueille les touristes et leur désir de vacance. D’un plan large sur un terrain de golf impeccable à l’autre - une somptueuse villa surplombant des plantations – le film change de focale pour aller voir et mettre en lumière une réalité plus amère. Sous la sérénité bourgeoise des villas, dans les champs, travaille une population immigrée venue d’Amérique du Sud. La caméra s’approche et dévoile l’en­vers du décor faisant le constat froid d’un système solide où les tâches ingrates sont toujours données à ceux que l’on accueille dans l’ombre. Les ouvriers agricoles, habitués du voyage, sont à l’oeuvre derrière les chaines de tri, ramassent, scannent, s’activent. Au-delà de leurs gestes c’est le schéma d’un monde qui se répète. Le racisme structurel tient. Le geste est net : Labour / Leisure, la résonnance, grinçante, reste en écho. La frontière entre les deux termes ne disparaitra pas. Ce territoire n’est pas le même pour tous, il offre un cadre large et somptueux pour les uns et un plus resserré et oppressant pour les autres. Depuis la villa surplombant les plantations, les privilèges ne cessent de s’étendre. 
(Clémence Arrivé)

Border control practices are less about restricting access to the territory of the national state than about differentiating those within it” - Nandita Sharma, Home Economics: Nationalism and the Making of “Migrant Workers” in Canada.

À propos du film
Distinctions
  • 2019 : Cinéma du réel - Paris (France) - Compétition internationale Courts métrages