film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Green Boys
© Squaw Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ariane Doublet

IMAGE

Ariane Doublet

SON

Michaël Lheureux

MONTAGE

Sophie Mandonnet, Ariane Doublet

PRODUCTION / DIFFUSION

Squaw Productions, France 3 Normandie

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Squaw Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

C’est une histoire de rencontre, une histoire d’amitié. Au milieu des champs de lin et des pâturages avec vue sur la mer, dans le Pays de Caux, Louka 13 ans et Alhassane 17 ans,jouent au foot, pêchent à l’épuisette, montent aux arbres, se donnent des leçons de choses. Alhassane vient de loin, Louka est d’ici mais tous deux semblent être apparus là dans le paysage instantanément, chacun a sa manière réincarnation du petit prince de Saint-Exupery. Jour après jour ils s’apprivoisent et au rythme de l’amitié qui se noue, construisent une cabane. La cabane c’est celle que l’on bâtit en Guinée, le pays d’Alhassane, et plus que le refuge de leur enfance, elle est comme un bout d’Afrique posée là à flan de colline. Les promeneurs qui passent sur le chemin semblent y venir en voyage. Dans la cabane, Alhassane ne veut pas dormir la nuit. Il a peur des diables. Louka lui n’y croit pas. Mais ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les réunit. Cette histoire de petits princes, l’un à l’orée de l’adolescence l’autre au bord de l’âge adulte, est une histoire mise en scène avec douceur, cadres ouverts sur l’horizon, plans qui s’étirent dans le décor paisible d’une ruralité qui semble échapper à toute violence. Moment précieux, filmée comme hors du temps, cette amitié qu’Ariane Doublet conte avec délicatesse, n’est pas tant porteuse d’espoir, elle apparaît plutôt comme une parenthèse enchantée.
(Catherine Bizern)

This is a story of an encounter, a story of friendship. In the middle of flax fields and pastureland overlooking the sea, in the Pays de Caux, 13-year-old Louka and 17-year-old Alhassane play football, fish with dip nets, climb trees, give each other object lessons. Alhassane comes from afar, Louka is local, but both seem to have appeared instantaneously in the landscape – each in his own way a reincarnation of Saint-Exupery’s little prince. Day after day, they learn how to be together and, as their friendship grows, they build a hut. The hut resembles those built in Guinea, Alhassane’s country, and looks more like a bit of Africa depo­sited on the hillside than their child­hood hideout. The ramblers passing by on the path seem to arrive there as if on a voyage. Alhassane is reluctant to sleep in the hut at night. He is scared of devils. Louka does not believe in them. But what separates them binds them together as much as what unites them. This story of little princes, one on the brink of adoles­cence, the other on the threshold of adulthood, is a story told through a gentle mise-en-scène, with framings open onto the horizon, shots that stretch out into the peaceful setting of a rural world seemingly devoid of all violence. Like a precious moment filmed as if outside of time, the friendship that Ariane Doublet sensitively portrays is not so much a source of hope, but rather an enchanted interlude. 
(Catherine Bizern)

Distinctions
  • 2019 : Cinéma du réel - Paris (France) - Mention Spéciale du Prix de l'Institut Français - Louis Marcorelles