film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Y a plus marqué La Poste ?
© Et La Suite… ! Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Antoine Roux, Yoann Gillet

PRODUCTION / DIFFUSION

Et La Suite… ! Productions, France Télévisions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Et La Suite… ! Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À l’image de tout le service public français, la poste est au cœur d’une transformation globale de la société. Et si elle a elle-même décidé de sa stratégie pour survivre… il ne faut pas oublier qu’elle vit sous tutelle… celle de l’État.
Lui, aussi, pousse à la productivité, à la réduction massive des coûts. C’est une volonté politique, une philosophie… Celle de la gouvernance par les nombres, les chiffres… Le service public placé sous algorithme généralisé.
La cour des comptes veille au grain. En 2016, elle a félicité la poste pour la voie suivie. Mais elle l’a engagée aussi à faire encore mieux sur ses gains de productivité et à aller encore plus vite dans sa transformation.
À travers deux films documentaires, indépendants mais complémentaires, nous vous ferons découvrir les deux facettes de cette organisation qui tente de conserver sa valeur et sa compétitivité : la Poste des villes et la Poste des champs.

Alors que la crise des gilets jaunes a révélé au grand jour les profondes fractures de notre société, ce film, tourné il y a plusieurs mois, montre avant l’heure le sentiment de désarroi et d’abandon manifesté par les Français, notamment ceux de "la France périphérique".
Tourné dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, terre de plaine et de montagne, à la fois urbaine et rurale, les Français y sont souvent modestes, parfois loin de tout, face à une entreprise, La Poste, en pleine mutation, partagée entre mission de service public et rentabilité.
Présente partout, mais ressentie comme absente, La Poste est désormais dans les épiceries, dans les grandes surfaces, dans les bureaux de tabac, dans tous ces endroits où d’ordinaire il n’y a pas marqué La Poste. Mais les bureaux de plein exercice, eux, disparaissent progressivement, laissant croire aux populations locales à un désengagement de l’État, pour ne pas dire un abandon. Une lutte prend forme entre symbolisme et pragmatisme, entre fantasme et réalité, entre business et lien social. À travers les nouvelles stratégies d’implantation dans les territoires, nous entendons battre le cœur de la France des oubliés.