film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Vida en común
© Isoi Cine / Dublin Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ezequiel Yanco

IMAGE

Joaquin Neira

SON

Mercedes Gaviria

MONTAGE

Ana Godoy

PRODUCTION / DIFFUSION

Isoi Cine, Dublin Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Isoi Cine

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Un puma traque Pueblo Ranquel, communauté indigène installée dans le désert nord-argentin, dans un camp moderne bâti pour l’accueillir. Comme pour se défaire de leur jeunesse, de jeunes garçons se lancent dans la traque de l’animal, rite de passage traditionnel. Tandis qu’Ezequiel Yanco traduit en images et en poésie, entre réel et jeu, la transition vers l’âge adulte, un espace singulier s’esquisse ; celui d’un lieu créé pour réunir artificiellement les autochtones de villages voisins, celui de l’histoire d’un pays qui comme une toile de fond charrie avec elle la conquête, l’expropriation ou le génocide de peuples établis sur les territoires courtisés. Laissant les adultes le plus souvent hors du cadre, le cinéaste entrelace la grande Histoire et les petites, pour tracer les contours d’identités complexes : des adolescents évoluant entre ancestral et futur, archaïsme et modernité. Dans un geste virtuose qui formellement s’affilie à la fiction, Yanco, qui est lui-même historien, livre un film sensuel et empli de grâce.
(Emilie Bujès)

A puma is stalking Pueblo Ranquel, an indigenous community settled in the northern Argentinian desert, in a modern camp built to accommodate them. As if to break free of their youth, some young boys start stalking the animal, a traditional rite of passage. While Ezequiel Yanco translates the transition to adulthood into images and poetry, somewhere between reality and play, a singular space is sketched out: that of a place created to artificially bring together the autochthons of neighbouring villages, that of the history of a country that like a backdrop carts away with it the conquest, the expropriation or the genocide of peoples established on courted territories. Most often leaving adults out of the frame, the filmmaker interweaves History with small stories, to trace the contours of complex identities: adolescents evolving between the ancestral and the future, between archaism and modernity. In a virtuoso movement which is formally reminds of fiction, Yanco, who is a historian himself, delivers a sensual film that is full of grace.
(Emilie Bujès)

Distinctions