film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Bruit blanc - Autour de Marie-France
© Les Films Pénélope / Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Blanc comme l'oubli des couleurs, ce blanc que Mathilde Monnier avait déjà planté en lisière du regard dans L'Atelier en pièces, spectacle magistral créé en direction de personnes autistes. Valérie Urréa s'attache ici à suivre la relation engagée entre la chorégraphe et Marie-France, jeune autiste de 26 ans.
Il y a les moments d'un spectacle donné par elles deux et Louis Sclavis pour la musique, et le travail dans le cadre des ateliers de mouvement menés depuis quatre ans en collaboration avec l'association "Les Murs d'Aurelle" à l'hôpital de La Colombière. La relation entre Mathilde et Marie-France transite essentiellement par le corps : "C'est au-delà de la parole, mais dans un langage propre."
Propre à révéler "les capacités physiques étonnantes de Marie-France, extraordinaires, lui permettant d'adopter des positions que même un danseur ne peut refaire." Une découverte fascinante pour cette danseuse dont le corps recèle nombre de chemins oubliés.
Fabienne Arvers.

White like the oblivion of colours, the white that Mathilde Monnier had already used on the edge of L’Atelier en pièces, the masterly show made for autistic people. Here Valérie Urréa follows the relationship between the choreographer and Marie-France, a young autistic woman of 26.
We see moments of a show put on by both of them and Louis Sclavis for the music, and the work in the context of movement workshops organised for the last four years in collaboration with the association "Les Murs d’Aurelle" at La Colombière hospital. The relation between Mathilde and Marie-France is essentially conveyed by the body : "It is beyond words, but in its own language."
A language fit to reveal "Marie-France’s astonishing physical abilities, extraordinary, which allow her to adopt positions that even a dancer cannot reproduce." It is a fascinating discovery for this dancer whose body conceals many forgotten paths.
Fabienne Arvers.

Distinctions
  • 1999 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques