film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Pays
© Garidi Films / La Belle Affaire Productions
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lucien Monot

PRODUCTION / DIFFUSION

Garidi Films, La Belle Affaire Productions

PARTICIPATION

Cinéforom

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Garidi Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Suisse | 2019 | 45 minutes
  • Un film de Lucien Monot

"Chady et David travaillent sur les bateaux de transport du Lac Léman. Ils sont tous les deux étrangers en Suisse. Sur les eaux oscillantes du lac, les jeunes hommes, hantés par les souvenirs de leurs pays d’origine, partagent des confidences, des souvenirs et un même sentiment de déracinement. Une étrange intimité se crée entre les deux hommes. Ils osent alors entreprendre une déambulation erratique, à travers un espace et un temps qui n'existent peut-être que dans leurs rêves, mais qui ressemblent, par moments, à la Suisse. Qu’est-ce qu’un pays ? Peu importe si ce qu’on évoque est le pays de ses ancêtres ou celui où l’on a émigré, un pays est toujours une hallucination. Lucien Monot accompagne ses personnages le long de cette traversée, à la lisière entre le réel et le fantasmé, proposant un film poétique d’une extrême délicatesse sur le dépaysement. Une réflexion sur l’amitié, l’appartenance à la terre et la notion d'étranger, qui n’est pas forcément déterminée par le lieu de naissance, puisqu'une fois qu’on a quitté le pays, on est toujours étrangers, partout."
(Visions du Réel - Elena López Riera)

"Chady and David work on cargo ships on Lake Geneva. They are both foreigners in Switzerland. On the oscillating waters of the lake, the young men, who are haunted by the memories of their home countries, share secrets, memories, and the same feeling of being uprooted. A strange intimacy forms between the two men. They then dare to undertake an erratic wandering, through a space and time that perhaps exist only in their dreams, but that resemble, at times, Switzerland. What is a country? It matters little if what we evoke is the country of our ancestors or that to which we have emigrated, a country is always a hallucination. Lucien Monot accompanies his characters throughout this crossing, on the edge of the real and the imaginary, offering up an extremely delicate and poetic film on expatriation. A reflection on friendship, belonging and the notion of foreignness, which is not necessarily determined by our place of birth, since once we have left the country, we are always foreigners, everywhere."
(Visions du Réel - Elena López Riera)

Distinctions
  • 2019 : Visions du Réel - Nyon (Suisse) - Compétition Internationale Burning Lights