film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Naturales Historiae
© Les Films du Chalet
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pauline Julier

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du Chalet

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du Chalet

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Le film s'amorce par une éruption volcanique qui aurait bloqué la réalisatrice, Pauline Julier, dans une ville étrangère, au milieu d’inconnus. Ceux-ci évoquent tour à tour des légendes sur la formation des continents, l’éclosion des plaques tectoniques ou l’explosion de cendres qui auraient provoqué des étés sans soleil. À partir de cet événement, Julier décide de remettre en question le concept, aussi vaste qu’épineux, de la représentation de la nature. Séparé par différents axes thématiques tels que le paysage, la notion du sublime, la conquête spatiale, ou même la supercherie autour des catastrophes naturelles, le film retrace avec subtilité une histoire critique de la nature. Allant des notions mythologiques d’un monde dominé par les forces naturelles, au paradigme de l’Anthropocène dans lequel on se trouverait aujourd’hui, Naturales Historiae n’aborde pas la nature comme une notion universelle et objective, mais comme une pure construction discursive, une fiction. En l'absence de certitude, la nature ne serait alors peut-être que l'incompréhensible, l'indompté ; tout ce que l'on ne pourrait jamais enfermer dans le cadre d’un paysage."
(Visions du Réel - Elena López Riera)

"The film begins with a volcanic eruption that stranded the director, Pauline Julier, in a foreign city, among strangers. In turns, these strangers evoke legends about the formation of the continents, the blooming of the tectonic plates or the explosion of ash that provoked summers without sun. Beginning with this event, Julier decides to challenge the concept, as vast as it is thorny, of the representation of nature. Separated by different thematic areas such as landscape, the notion of the sublime, the conquest of space or even the deception around natural catastrophes, the film insightfully retraces a critical history of nature. Going from the mythological notions of a world dominated by natural forces to the paradigm of the Anthropocene in which we find ourselves today, Naturales Historiae does not treat nature as a universal and objective notion, but as a pure discursive construction, a fiction. In the absence of certainty, nature may perhaps only be the incomprehensible, the untamed, all that we could never lock up in the frame of a landscape."
(Visions du Réel - Elena López Riera)

Distinctions
  • 2019 : Visions du Réel - Nyon (Suisse) - Compétition Internationale Burning Lights