film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Piuccheperfetto
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Riccardo Giacconi

IMAGE

Riccardo Giacconi

MONTAGE

Clara Chapus

PRODUCTION / DIFFUSION

Le Fresnoy - Studio national des Arts contemporains

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Le Fresnoy - Studio national des Arts contemporains

ISAN : non renseigné - en savoir plus

"A. est obsédé par son image. Tel un Narcisse post-moderne, il se projette dans les possibilités infinies qu’offrent les outils des réseaux sociaux. Riccardo Giacconi crée un film déconcertant sur un adolescent perdu dans le labyrinthe des reproductions illimitées de son portrait, façon Dorian Gray. En portant l’obsession des écrans digitaux et de leurs nombreuses formes vers de nouveaux extrêmes inexplorés, le film fonctionne comme une chute presque sans fin et sans parachute, à travers le dédale d’images cachées derrière ou à l’intérieur d’autres images. Dans ce maelstrom enregistré du passé d’A., des fragments de son existence d’avant flottent et circulent d’écran en écran. Giacconi montre avec radicalité ce qui arrive lorsqu'une image s’absorbe complètement elle-même et rejette le reste du monde. Un essai visionnaire et expérimental, que l’on peut également percevoir comme le portrait très juste d’une génération dépourvue de sa propre image, mais qui se prélasse dans l’éclat de toutes celles possibles. Une ultime variation des "fifteen minutes of fame" d’Andy Warhol."
(Visions du Réel - Giona A. Nazzaro)

"A. is obsessed with his image. Like a post-modern Narcissus, he projects himself in the endless choices that social-media devices offer him. Riccardo Giacconi creates a disquieting film about a teenager who gets lost in the maze of the never-ending reproductions of his Dorian Grayesque portrait. Taking to new and yet unexplored extremes, the fixation with the digital screens in their many guises, the film works like an almost endless fall – without any kind of parachute – through the network of images hidden behind and inside other images. In this recorded maelstrom of all the possibilities of A.'s past, fragments of his former existence float and circle from screen to screen. Giacconi offers the ultimate depiction of what it means when the image absorbs itself completely and throws out the rest of the world. A visionary and experimental essay, that can be perceived as well as the most accurate portrait of a generation that has become devoid of an image while basking in the glow of all the possible ones. The definitive commentary on Andy Warhol’s "fifteen minutes of fame” maxim."
(Visions du Réel - Giona A. Nazzaro)

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions
  • 2019 : Visions du Réel - Nyon (Suisse) - Compétition Internationale Burning Lights