film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Fiancées
© Intermezzo Films
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Julia Bünter

IMAGE

Julia Bünter

SON

Mostafa Shaaban, Nabil Smash

MONTAGE

Myriam Rachmuth

PRODUCTION / DIFFUSION

Intermezzo Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Intermezzo Films

ISAN : 0000-0004-5345-0000-Z-0000-0000-6
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Une jeune femme trie ses affaires, prête à quitter le foyer parental et fonder le sien, en passant par l'étape indispensable du mariage. Julia Bünter s'est installée au Caire en 2015 pour accompagner avec sa caméra trois couples en route vers leur émancipation. Relative, d'ailleurs, tant Batool et Bassam, comédiens en devenir, Marize et Ramy, issus de familles chrétiennes aisées, Randa et Abdelrahman, éduqués dans un milieu traditionnel, s'efforcent de concilier leurs désirs individuels avec une pression sociale encore réelle et un patriarcat qui continue de régler les rapports entre hommes et femmes. Le père de Batool rappelle à son futur gendre qu'il reste l'intermédiaire obligé de leur union, des "directrices de conscience" recadrent Randa sur la question de la contraception et des tâches ménagères... La cinéaste a choisi de documenter un processus, sans porter de jugement sur sa légitimité. En cadrant ses protagonistes et leurs questionnements au plus près, elle parvient ainsi à saisir avec subtilité et légèreté les bouleversements apportés par la révolution au sein des classes moyennes égyptiennes."
(Visions du Réel - Emmanuel Chicon)

"A young woman sorts her possessions, ready to leave the family home and to start her own, via the essential step of marriage. Julia Bünter settled in Cairo in 2015 to accompany, with her camera, three couples headed for emancipation. A relative one actually, since Batool and Bassam, budding actors, Marize and Ramy, from well-off Christian families, and Randa and Abdelrahman, brought up in a traditional setting, attempt to reconcile their individual desires with social pressure that remains very real and a patriarchy that continues to regulate the relationship between men and women. Batool’s father reminds his future son-in-law that he remains the required intermediary of their union, while “spiritual adisors” refocus Randa on the subject of contraception and household tasks... The filmmaker has chosen to document a process, without passing judgement on its legitimacy. By framing her protagonists and their questioning as close as possible, she thus manages to capture, with subtlety and agility, the upheavals brought by the revolution within the Egyptian middle classes."
(Visions du Réel - Emmanuel Chicon)

Distinctions