film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Grève des mineurs de 1963, merci papa !
© Dream Way Productions / France Télévisions
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Rémi Bénichou

MUSIQUE ORIGINALE

Leandro Guffanti

PRODUCTION / DIFFUSION

Dream Way Productions, France Télévisions

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Dream Way Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Pendant l’hiver 1963, les mineurs de charbon mènent la plus grande grève nationale de leur histoire. Partout en France, dans tous les milieux sociaux, les actions de solidarité se multiplient pour aider les "gueules noires" qui réclament une augmentation de salaire, une 4e semaine de congés payés, et 40 heures de travail au lieu de 48 de labeur…
L’aide alimentaire et les dons d’argent affluent dans tous les bassins miniers. Les Français font preuve d’une générosité exceptionnelle : 27 millions de francs, soit près de 4 millions d’euros sont collectés. Du jamais vu dans l’histoire d’une grève ! À la 3e semaine du conflit, ces dons ne suffisent plus à soutenir les 180 000 familles de mineurs en grève. Pour mettre leurs enfants à l’abri des privations, les Français répondent massivement à l’appel des organisations laïques ou religieuses : pendant les vacances de Pâques, 23 000 enfants sont accueillis dans des familles inconnues. Cette mobilisation citoyenne a provoqué le plus grand déplacement volontaire d’enfants du XXe siècle…
Ils ont quitté leurs familles pour la première fois et ont vécu un moment inoubliable. Cinquante-cinq ans plus tard, des enfants de mineurs et leurs familles d’accueil se retrouvent pour faire revivre cette histoire de notre roman national.
Cinq d'entre eux vont nous raconter cette épopée sociale. Grâce à leurs témoignages et des archives, ce film retrace ces moments qui les ont marqué à vie. Ils sont partis des bassins houillers du nord-pas-de-Calais, de Lorraine (Moselle), des mines de Carmaux (Tarn) pour être convoyés dans la banlieue Sud de Paris, notamment Malakoff (92240), mais aussi en Haute-Garonne, dans l'Aude, l'Aveyron, le Lot et Garonne.