film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
1940, main basse sur le cinéma français
© Talweg Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pierre-Henri Gibert

MUSIQUE ORIGINALE

Arnauld Cuillevant

PRODUCTION / DIFFUSION

Talweg Production, France Télévisions, Histoire

PARTICIPATION

Procirep, Angoa-Agicoa, CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Talweg Production

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1940 naît à Paris la Continental, société de production de films créée par l'occupant. À sa tête, Alfred Greven, producteur cinéphile et homme d’affaires opportuniste. Pendant les années d'occupation, sous les directives de Goebbels, il s'assure les services des meilleurs artistes et techniciens du cinéma français pour produire des films à succès, hautement divertissants, et, stratégiquement, sans aucun message de propagande. En parallèle, il profite de la spoliation des biens juifs pour racheter cinémas, studios et laboratoires, et prendre ainsi le contrôle de toute la chaîne de fabrication des films. Objectif : créer en Europe un second Hollywood. Plusieurs des trente longs-métrages ainsi produits sous l'égide Continental comptent, encore aujourd'hui, parmi les classiques du cinéma français

Adapté du livre de Christine Leteux Continental films : cinéma français sous contrôle allemand.