film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Aube dorée, une affaire personnelle
Golden Dawn, a Personal Affair
© Omnia TV / Yemaya Productions / Arte
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Une journaliste se penche depuis des années sur l’organisation du parti néonazi grec "Golden Dawn". L’effondrement financier, l’instabilité politique et les relations familiales sont mises en lumière dans ce documentaire qui tente de découvrir "ce qu’il y a dans la tête des Golden Dawners, qui se présentent comme des victimes" du système.
Golden Dawn n’a jamais caché son idéologie. Son influence dans les sondages aurait pu être presque inexistante auparavant, mais la compatibilité de cette idéologie avec des croyances inébranlables en Grèce cultivées par de nombreux membres du clergé, la plupart des médias et le système politique est le terrain fertile sur lequel l’organisation s’épanouit. La réalisatrice se penche sur la question à travers ses obsessions personnelles, ses préoccupations et ses craintes, ayant consacré de nombreuses années et deux autres documentaires télévisés à approcher le parti néo-nazi, qui a pris la troisième position dans le système politique grec après trois décennies d’obscurité mais d’activité sanglante.
Qu’y a-t-il dans la tête de nos voisins néonazis ?
"Mon partenaire dans la vie est Juif, un de mes fils est gay, un autre est anarchiste et je suis une féministe de gauche, de surcroît fille d’immigrés. Si Golden Dawn arrive au pouvoir, le seul problème sera de savoir dans quel wagon ils nous mettront."

“My partner in life is a Jew, one of my sons is gay, another is an anarchist, and I am a left­wing feminist as well as a daughter of immigrants. If Golden Dawn comes to power our only problem will be which wagon they will put us on.”
A journalist is delving for years into the organization of the Greek neo­Nazi party “Golden Dawn”.
The financial collapse, the political instability and the family relations are placed into the spotlight as the documentary is trying to discover “what’s in the head of GoldenDawners, who pose as victims” of the system.
Golden Dawn “never hid” its ideology. Its influence in the polls might have been almost nonexistent previously, but the compatibility of this ideology with unshakeable beliefs in Greece ­ cultivated by many clergymen and most of the Media and political system ­ is the fertile ground on which the organization flourishes.
The director is looking into the matter through her personal obsessions, her concerns and fears, having dedicated many years and another two television documentaries in approaching the neo­nazi party, which has taken the third position in Greece’s political system after three decades of obscure but bloody activity.

À propos du film
Distinctions