film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Wang Bing, tendre cinéaste du chaos chinois
© INA
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Dominique Auvray

IMAGE

Alan Guichaoua

SON

Henri Maïkoff

MONTAGE

Dominique Auvray

MUSIQUE ORIGINALE

Jean-Christophe Marti

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Angoa-Agicoa, Ciné+

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA - Institut National de l'Audiovisuel

ISAN : non renseigné - en savoir plus

Wang Bing peut être considéré comme l’un des plus grands cinéastes vivants. Il l’est pour moi en tous cas. Un cinéaste monumental même, non pas à cause de la longueur de ses films mais par l’ampleur de ce qu’il prend à bras le corps avec une patience et une humilité rares.
Wang Bing est chinois, il filme des choses terribles, il filme la pauvreté, la misère, l’injustice, l’épouvantable et on arrive à supporter de regarder les images de cette Chine cachée parce qu’il filme dignement ses personnages. Il filme pour enregistrer la vie des plus démunis, lentement, patiemment. Avec empathie et respect.
Dans ce portrait, assis face à nous et à la camera Wang Bing nous parle du monde et de son cinéma.

Wang Bing is one of the greatest documentary-makers alive today, and his films o er a very insightful overview of the transformations occurring in Chinese society. Here, Dominique Auvray conducts an interview that, in addition to the biographical information, focuses above all on the relationship with things unsaid: Wang Bing attempts to do justice to his theme and the testimonies he’s gathered, but he stumbles over the words, struggling to keep his emotions in check. The pain of tackling history shows through the awkward speech.

Distinctions