film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ours, simplement sauvage
© france.tv.studio
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Laurent Joffrion, Vincent Munier

IMAGE

Laurent Joffrion, Vincent Munier

SON

Marc Namblard

MONTAGE

Laurent Joffrion

MUSIQUE ORIGINALE

Johan Guidou

PRODUCTION / DIFFUSION

France.tv studio, France Télévisions

PARTICIPATION

CNC, RTBF - Radio Télévision Belge Francophone, Ushuaïa TV

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

France.tv studio

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Un animal, des hommes.
Ce film propose une immersion dans l’un des décors les plus sauvages et mystérieux d’Europe, celui de la cordillère Cantabrique. À la façon d’une découverte naturaliste inédite, les images nous transportent dans un univers magique, où la nature est restée intacte au fil des années…
Nous suivons, au fil des saisons, une figure animale emblématique qui s’est adaptée à ce territoire vertigineux : l’ours des falaises. Il n'est pas rare de l’observer en train d’escalader les plus hautes parois, de déambuler souplement sur des aplombs rocheux, perché au-dessus du vide. On sait l’ours puissant, il est étonnant de le voir aussi agile. Si la cordillère cantabrique constitue le décor du film et que l’ours des falaises en est la figure sauvage, la dimension humaine est portée par quatre personnages français et espagnols qui ont pour point commun de côtoyer les ours et de vivre au cœur des monts cantabriques, avec le regard toujours tourné vers les montagnes, les fleurs de saisons ou les animaux de passage.
Certains cherchent l’ours, l’observent et l’étudient ; d’autres vivent à ses côtés sans réellement le voir ou en n’en perçoivent qu’une énigmatique présence. Mais tous ont une relation, directe ou indirecte, avec lui. Et tous ont une vision intime, personnelle de la nature.
Ce film nous fait découvrir des milieux naturels aux vibrations primitives, où faune et flore sont les témoins de temps anciens. Dans ce massif escarpé vivent aussi le loup gris, le grand tétras, le cerf et le bouquetin, le vautour fauve et le pic noir. Une population fascinante, qui ponctue le récit du film au travers d’apparitions furtives ou de rencontres impressionnantes.
Les personnages sont filmés dans leur environnement, chez eux, ou lors de leurs déplacements dans les montagnes. Ils s’entrecroisent tout au long du film, leurs paroles témoignent à la fois de leur ressenti et de leur rapport à la nature. L’ours, qu’ils ont parfois croisé, est un fil conducteur.
Au gré des situations saisonnières et des quêtes personnelles, nous retrouvons chacun de ces personnages, en alternance : ils sont tour à tour porteurs d’explications sur ce qui les entoure, semeurs d’anecdotes et les fragments successifs de leur discours tisseront un récit mosaïque. C’est sur cette chorale de mots, d’informations ou de réflexions partagées, que reposera notre principe narratif. Sans commentaire, ni voix supplémentaire.
Dans ces décors magistraux, où vivent un animal emblématique et des personnages charismatiques, des émotions jaillissent, pour défendre une idée forte de la sauvegarde de ses espaces et de protection de cette nature sublime.

Distinctions