film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Amateurs, Stars and Extras or the Labor of Love
© MUAC
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Marwa Arsanios

IMAGE

María Secco, Karam Ghossein, Ayman Nahle

SON

Katrin Ebersohn

MONTAGE

Katrin Ebersohn

PRODUCTION / DIFFUSION

Daniela Perez, MUAC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

MUAC

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le cinéma et la télévision comptent aussi leur lumpenprolétariat, loin des paillettes, faisant tapisserie à l’écran. Marwa Arsanios décide de ne retenir que les seuls amateurs et figurants pour les mettre à l’honneur, au premier plan. Et, trait décisif, d’une scène à l’autre mises en regard, il est également question de figurants employés dans les coulisses domestiques. Question d’invisibilité dans les deux cas, de corps – le plus souvent des femmes – placés ou déplacés, selon les besoins. Au Mexique et à Beyrouth, Marwa Arsanios renverse les points de vue pour éclairer l’arrière-plan.
(Nicolas Féodoroff - FIDMarseille)

Cinema and television also have their own lumpenproletariat, so far away from sequins, mu ing the screen. Marwa Arsanios only chooses to keep amateurs and extras so she can turn them into fully-featured artists in their own right at the foreground. And (this is no insignificant trait) exposed to the gaze from one scene to the other, extras are also employed in the home backstage. A matter of invisibility in both cases, of the bodies – usually women’s – placed or displaced as needed. In Mexico as in Beirut, Marwa Arsanios turns points of view around to shed light on the background.
(Nicolas Féodoroff - FIDMarseille)

Distinctions