film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Comme si, comme ça
© La Traverse
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Marie-Claude Treilhou

IMAGE

Marc-André Batigne, Pascale Granel

SON

Graciela Barrault, Juliette Mathy, François Vatin

MONTAGE

Khadicha Bariha-Simsolo

PRODUCTION / DIFFUSION

La Traverse

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

La Traverse

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Que faire aujourd’hui des poèmes du passé ? Pourquoi et comment faire de la poésie aujourd’hui ? Assis derrière son bureau, Michel Deguy parle, fume, pense avec la même généreuse allégresse. Marie-Claude Treilhou recueille la parole pensante, en articule le développement par une série de lectures ou de récitations chantées des poèmes disséqués par leur auteur. Sondant les profondeurs de "l’écopoéticologie" de Deguy, Comme si, comme ça compose le plus sobre et vif des portraits. Sans jamais "faire le malin", selon l’éthique contemporaine formulée ici par le poète.
(Cyril Neyrat - FIDMarseille)

What should we do today with poems from the past? Why do poetry today and how? Sitting behind his desk, Michel Deguy, great living poet, speaks, smokes and thinks with the same generous enthusiasm. Marie-Claude Treilhou records the thinking words, articulates their development through a series of readings or sung recitations of the poems dissected by their author. Fathoming the depths of “ecopoeticology” of Deguy, Comme si, comme ça makes up the most sober and vivid of portraits. “Without ever bragging”, as suggested by the contemporary ethics the poet formulates in the film.
(Cyril Neyrat - FIDMarseille)

Distinctions